Statu quo de la Banque du Japon, Kuroda contre tout durcissement prématuré

par Leika Kihara et Stanley White
Statu quo de la Banque du Japon, Kuroda contre tout durcissement prématuré
La Banque du Japon a, sans surprise, laissé sa politique monétaire inchangée jeudi et son gouverneur, Haruhiko Kuroda (photo), a souligné que les nombreux signes d'accélération de la croissance n'étaient pas à eux seuls suffisants pour justifier une remise en cause des mesures ultra-accommodantes prises ces dernières années. /Photo prise le 21 décembre 2017/REUTERS/Issei Kato

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a, sans surprise, laissé sa politique monétaire inchangée jeudi et son gouverneur, Haruhiko Kuroda, a souligné que les nombreux signes d'accélération de la croissance n'étaient pas à eux seuls suffisants pour justifier une remise en cause des mesures ultra-accommodantes prises ces dernières années.

Lors d'une conférence de presse, il a souligné la nécessité de maintenir "avec patience" la politique actuelle face à une inflation qui reste nettement inférieure à l'objectif de 2% fixé par la BoJ.

Cette dernière reste ainsi, à ce stade, à l'écart du cycle de resserrement monétaire mis en oeuvre, à divers degrés, par la plupart des autres grandes banques centrales, Réserve fédérale américaine en tête.

Haruhiko Kuroda a balayé les critiques selon lesquelles le maintien prolongé de cette politique ultra-accommodante risque de déstabiliser le système bancaire japonais, notant ne déceler aucun problème dans le système financier et soulignant que les prêts bancaires étaient en hausse.

"Notre priorité la plus importante est d'atteindre cet objectif de 2% le plus tôt possible. Nous n'allons pas simplement relever les taux parce que la conjoncture économique s'améliore", a-t-il dit.

Comme anticipé, l'objectif des taux à court terme de la BoJ a été maintenu à -0,1% et celui des taux à dix ans autour de zéro, le statu quo en la matière étant ainsi observé depuis un an.

La BoJ a toutefois revu à la hausse son appréciation de la situation en matière d'investissement, tout en réaffirmant juger que l'économie croissait à un rythme modéré.

L'économie du Japon a enregistré une croissance de 2,5% en rythme annualisé sur la période juillet-septembre, son septième trimestre consécutif d'expansion.

Mais l'inflation de base mesurée par les prix de détail reste bloquée à 0,8%, bien en deçà de l'objectif de 2%.

La coalition du Premier ministre Shinzo Abe a approuvé la semaine dernière un projet visant à ramener de 30% à 20% le taux d'imposition des bénéfices des entreprises en échange de hausses de salaires importantes et d'investissements.

Avec cette proposition, le gouvernement Abe espère convaincre les entreprises d'augmenter de 3% les salaires, une hausse qu'il juge nécessaire pour stimuler les dépenses des ménages et vaincre la déflation qui ronge depuis près de deux décennies l'économie nippone.

Haruhiko Kuroda a déclaré que la hausse du marché actions ne conduirait pas la BoJ à ralentir le rythme de ses achats de fonds indiciels (ETF), ajoutant qu'une telle mesure ne serait prise que lorsque l'inflation s'approchera des 2%.

La plupart des analystes financiers pensent que la prochaine grande décision de la BoJ ira dans le sens d'un retrait des mesures de soutien à l'activité, ajoutant toutefois ne pas prévoir un tel virage avant la fin de 2018.

(Avec la contribution de Tetsushi Kajimoto et Thomas Wilson; Danielle Rouquié et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS