Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Statkraft lorgne les barrages français

Publié le

Alors que la France s'apprête à ouvrir à la concurrence les concessions arrivées à échéance des barrages électriques exploités par EdF, l'électricien norvégien Statkraft se déclare intéressé par l'acquisition des ouvrages de grande puissance. Statkraft exploite déjà 255 centrales hydroélectriques en Europe. Il croit en ses chances : « La France, pour atteindre ses objectifs d'efficacité énergétique en 2020, devra améliorer ses installations hydroélectriques existantes. Nous savons très bien faire ça », déclare Emmanuel Soetaert, le président de Statkraft France. Il faudra se confronter aux nombreux autres candidats potentiels (E.on, Enel, GdF Suez, Clemessy...). Les critères d'attribution seront dévoilés avant la fin de l'année 2009. Les trois premières concessions concerneront environ 5 300 MW, répartis entre les rivières de la Truyère (Auvergne), de la Dordogne (Auvergne) et du Drac (Rhône-Alpes).

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle