Starbucks abaisse sa prévision de CA, le titre baisse

(Reuters) - Starbucks a annoncé jeudi une hausse moins forte qu'attendu de ses ventes comparables en Amérique du Nord lors du trimestre écoulé et a réduit sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de son exercice 2017, en raison d'une moindre fréquentation de ses cafés aux Etats-Unis.
Partager

Le titre de la première chaîne mondiale de cafés trébuchait de 3,8% à 56,26 dollars dans les transactions électroniques à Wall Street.

Le groupe de Seattle a fait état d'un chiffre d'affaires de 5,7 milliards de dollars pour le premier trimestre, clos le 1er janvier, de son exercice décalé. Les analystes anticipaient en moyenne 5,8 milliards, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice par action après ajustement est ressorti à 52 cents, comme attendu.

Les ventes des cafés ouverts depuis au moins 13 mois dans la région Amériques ont augmenté de 3% sur le trimestre alors que les analystes prévoyaient une croissance de 3,9%, selon la firme de recherche Consensus Metrix.

Sur le seul marché américain, les ventes comparables sont aussi en hausse de 3%, grâce à une augmentation des dépenses des clients alors que le nombre de transactions a baissé.

Starbucks a expliqué cette situation par le fait qu'il a modifié son programme de fidélité, qui est désormais conditionné aux dollars dépensés et non plus au nombre de visites. En tenant compte de ce changement, le trafic a été stable.

Kevin Johnson, le directeur général adjoint, a de son côté dit à Reuters que l'augmentation des cafés acceptant les commandes par téléphone mobile avait causé des problèmes de "congestion".

Le groupe s'est dit déterminé à régler au plus vite ces problèmes mais n'en a pas moins revu à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires pour 2017, tablant désormais sur une croissance de 8 à 10% alors qu'il visait il y a trois mois une hausse à deux chiffres.

Kevin Johnson a aussi mis en avant des conditions macroéconomiques plus difficiles qui pèsent sur l'ensemble du secteur de la restauration aux Etats-Unis, soumis à une rude concurrence, y compris de la part des supermarchés.

"Pour nous, c'est le rappel que (Starbucks), malgré sa surperformance régulière par rapport à ses pairs, n'est pas totalement immunisé contre une détérioration significative de la fréquentation", écrit l'analyste Will Slabaugh, de Stephens, dans une note à ses clients.

La région Amériques, principalement les Etats-Unis, a représenté 62% du chiffre d'affaires total de Starbucks sur l'exercice écoulé.

(Lisa Baertlein à Los Angeles et Peter Henderson à San Francisco, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité Développement Système F/H

Safran - 10/11/2022 - CDI - Éragny

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS