Quotidien des Usines

Stanor s’offre de nouvelles capacités de stockage frigorifique à Moissac

, , , ,

Publié le

La coopérative fruitière Tarn-et-garonnaise Stanor, spécialisée dans la pomme, va engager un plan d'investissements de 10 millions d'euros pour se doter de nouvelles capacités de stockage à Moissac.

Stanor s’offre de nouvelles capacités de stockage frigorifique à Moissac © Scott Bauer - C.C

Nouveau record pour la coopérative fruitière Stanor, située à Moissac (Tarn-et-Garonne), qui vient de rentrer 66 000 tonnes de pommes lors de sa dernière saison de récolte. La société, qui a réalisé l’an dernier un chiffre d'affaires de 40 millions d’euros, contre à peine 32 millions d’euros en 2011, connaît depuis plusieurs années une progression régulière de ses activités.

La société va lancer un nouveau plan d’investissement, évalué à 10 millions d’euros, pour se doter de nouvelles capacités de stockage frigorifique en atmosphère contrôlée. 7 000 mètres carrés de bâtiments vont être construits, en plusieurs tranches, sur un terrain nouvellement acquis en zone industrielle de Borde Rouge, toujours sur la commune de Moissac, à moins d’un kilomètre de ses installations actuelles.

"L’objectif est de disposer d’une capacité de stockage supplémentaire de l’ordre de 14 000 tonnes, d’ici six à huit ans, précise Christophe Belloc, président de Stanor. Une première tranche de 3 000 mètres carrés de bâtiment devrait être mise en chantier avant la fin de l’été pour une mise en service avant la récolte de 2015."

25 adhérents dans un rayon de 30 kilomètres autour de Moissac

En 2012, la société a investi 5,5 millions d’euros dans une extension de son site. Elle s’était alors dotée d’un nouveau bâtiment de 1 000 mètres carrés pour développer ses capacités de stockage frigorifique, avec en parallèle des aménagements de sa calibreuse et la mise en place d'une nouvelle ligne d'emballage automatique.

Une extension qui n’aura donc pas suffit à suivre le développement de ses adhérents. Stanor en compte 25, tous implantés dans le Tarn-et-Garonne, dans un rayon de 30 kilomètres autour de Moissac.

La coopérative emploie 70 salariés permanents. Un effectif qui peut grimper jusqu’à 250 emplois en pleine saison d’expédition (janvier-février). Stanor assure, outre le stockage des fruits, leur conditionnement et leur expédition. La commercialisation est en revanche assurée par une autre structure, la société commerciale Blue Whale, basée à Montauban et dont Stanor est actionnaire, aux côtés d’autres coopératives fruitières.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte