Standard and Poor's voit d'un bon oeil le pacte de compétitivité français

Le pacte de compétitivité voté par la France en novembre dernier semble rassurer l'agence de notation qui avait dégradé la note de la France en janvier 2012.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Standard and Poor's voit d'un bon oeil le pacte de compétitivité français

"Nous avons le sentiment que, pour la première fois depuis de nombreuses années, les mesures pour augmenter la compétitivité des entreprises françaises constituent une priorité politique", a indiqué l'agence de notation Standard and Poor's le 20 février, comme le rapporte l'AFP.

"La proposition de réforme du marché du travail, qui doit encore devenir une loi, devrait aider les employeurs à mieux adapter les coûts salariaux à la conjoncture internationale", analyse-t-elle, évoquant les mesures prises par le pacte de compétitivité inspiré du rapport Gallois.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Des réformes structurelles substantielles qui améliorent la compétitivité économique et soutiennent la croissance peuvent (...) contribuer à stabiliser la note" de la dette française, indique l'agence.

Si le pacte de compétitivité produit les effets escomptés sur le redressement de l'économie français, S&P pourrait relever la perspective du pays, actuellement classée "négative", a-t-elle laissé entendre.

Le scepticisme des dirigeants de PME et d'ETI, le texte sur la création de la Banque publique d'investissement (BPI) et le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) ont été adoptés le 19 décembre au soir par les députés puis les sénateurs.

Elodie Vallerey

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS