Stada et des fonds candidats au rachat des médicaments français Upsa

Le fabricant allemand de traitements génériques Stada et des fonds de capital-investissement sont en concurrence pour racheter Upsa, la division de médicaments sans ordonnance de Bristol-Myers Squibb en France, selon Reuters.

Partager
Stada et des fonds candidats au rachat des médicaments français Upsa
Le fabricant allemand de traitements génériques Stada et des fonds de capital-investissement sont en concurrence pour racheter Upsa, la division de médicaments sans ordonnance de Bristol-Myers Squibb en France, selon Reuters.

Upsa, la division de médicaments sans ordonnance de Bristol-Myers Squibb en France, connue notamment pour ses antalgiques Dafalgan et Efferalgan, a été mise en vente au cours de l'été. Les candidats au rachat devaient soumettre leur offre avant le 5 octobre, ont indiqué des sources à Reuters. Des banques d'affaires ont été mandatées pour organiser des enchères durant le second semestre.

Upsa pourrait être valorisé environ un milliard d'euros (environ 1,15 milliard de dollars) dans le cadre de cette vente, qui intervient en pleine consolidation du secteur de la santé grand public favorisée par la volonté des grands groupes pharmaceutiques de se concentrer sur leurs points forts.

Le fabricant allemand de traitements génériques Stada et des fonds de capital-investissement sont en concurrence. Les fonds de capital investissement sont attirés par la croissance élevée du secteur des médicaments sans ordonnance, dont la demande est soutenue entre autres par le vieillissement de la population dans les pays les plus développés.

1 500 salariés en France chez Upsa

Upsa, qui emploie 1 500 personnes en France, dont 1 300 dans le Lot-et-Garonne, fait l'objet d'offres indicatives de la part des fonds BC Partners, CVC Capital Partners et PAI Partners, ainsi que de Stada, lui-même contrôlé par les fonds Bain Capital et Cinven.

D'après l'une des sources, deux autres prétendants s'étaient initialement penchés sur le dossier avant de se lancer dans la course: Mylan et Pierre Fabre. Une porte-parole de Pierre Fabre a cependant déclaré que l'entreprise française n'avait pas soumis d'offre.

Stada, BC Partners, CVC et PAI ont refusé de s'exprimer sur le sujet tandis qu'il n'a pas été possible dans l'immédiat de joindre Upsa ni Mylan.

Upsa a généré un chiffre d'affaires de 425 millions d'euros en 2017 et un bénéfice brut d'environ 100 millions d'euros.

L'une des sources a estimé que la vente pourrait se faire à moins d'un milliard d'euros, les syndicats en France risquant de s'opposer à toute restructuration d'envergure en cas de changement de propriétaire.

Deutsche Bank et Jefferies, les banques mandatées par Bristol-Myers, avaient dans un premier temps pris contact avec des groupes de produits de grande consommation comme Procter & Gamble et Reckitt Benckiser et de grands laboratoires comme Pfizer et Johnson & Johnson, ont dit les sources, mais on ignore s'ils se sont montrés intéressés par Upsa.

Bristol-Myers souhaite concentrer ses efforts sur les traitements avec ordonnance, notamment contre le cancer, dont les marges sont plus élevées.

(Avec Matthias Blamont à Paris; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

PFIZER

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS