Stabilité en vue en Europe, le pétrole baisse

par Marc Angrand
Partager
Stabilité en vue en Europe, le pétrole baisse
Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement jeudi, la baisse des cours du pétrole ne semblant apaiser que partiellement les craintes liées à l'inflation, qui ont de nouveau fait reculer Wall Street et Tokyo. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement jeudi, la baisse des cours du pétrole ne semblant apaiser que partiellement les craintes liées à l'inflation, qui ont de nouveau fait reculer Wall Street et Tokyo.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une hausse de 0,07% pour le Dax à Francfort mais un repli de 0,08% pour le FTSE 100 à Londres et une ouverture stable pour l'EuroStoxx 50. Quant au CAC 40 à Paris, il devrait débuter sur son niveau de clôture de la veille selon les premières indications disponibles.

L'administration américaine a sollicité plusieurs pays grands consommateurs de pétrole, dont la Chine, l'Inde et le Japon, pour qu'ils puisent dans leurs réserves stratégiques de pétrole dans le cadre d'une démarche coordonnée visant à faire baisser les prix de l'énergie, a-t-on appris de plusieurs personnes au fait de la question.

L'information favorise le repli du prix du baril, au plus bas depuis six semaines. Mais ce mouvement est loin d'être suffisant pour apaiser les inquiétudes lancinantes liées à la hausse générale des prix et aux goulets d'étranglement qui perturbent l'approvisionnement des entreprises et menacent leurs marges bénéficiaires.

La séance à venir s'annonce relativement calme tant du point de vue des publications de résultats que des indicateurs économiques mais les investisseurs surveilleront les chiffres hebdomadaires des demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis et l'indice d'activité "Philly Fed" à 13h30 GMT.

Plusieurs responsables de la Réserve fédérale doivent par ailleurs prendre la parole en cours de journée.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, en raison des craintes des investisseurs concernant l'inflation et les tensions sur les chaînes d'approvisionnement, alimentées par les résultats des grands groupes de distribution.

L'indice Dow Jones a cédé 0,58%, soit 211,17 points, à 35.931,05, le Standard & Poor's 500 a perdu 12,23 points, soit 0,26%, à 4.688,67 et le Nasdaq Composite a reculé de 52,28 points (-0,33%) à 15.921,57.

Target a cédé 4,7% malgré des résultats supérieurs aux attentes et le relèvement des prévisions, le groupe de supermarchés ayant dit s'attendre à ce que les difficultés d'approvisionnement pèsent sur ses marges.

Visa (-4,7%) a aussi pesé sur le Dow après la décision d'Amazon de cesser d'accepter les paiements par carte de crédit Visa émises au Royaume-Uni en raison de frais jugés excessifs.

Après la clôture, Cisco Systems perdait plus de 6% dans les échanges hors séance, sa prévision de croissance du chiffre d'affaires pour le trimestre en cours étant inférieure au consensus.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini en repli de 0,3% après un bref passage en territoire positif en fin de séance en réaction aux informations du quotidien Nikkei selon lesquelles le plan de relance en préparation inclura des dépenses budgétaires d'environ 55.700 milliards de yens (431 milliards d'euros).

En Chine, le SSE Composite de Shanghai cède 0,31%, le CSI 300 0,89% et le Hang Seng à Hong Kong 1,38% avec le repli marqué des grandes valeurs technologiques, comme Alibaba (-5,10%) ou Meituan (-2,46%), avant la publication de leurs résultats.

CHANGES/TAUX

Le dollar est pratiquement stable face aux autres grandes devises mais l'"indice dollar" (-0,03%), qui mesure ses fluctuations face à un panier de référence, reste proche du plus haut de 16 mois touché mercredi.

L'euro se traite juste au-dessus de 1,13 dollar après être tombé sous ce seuil la veille pour la première fois depuis juillet 2020.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain, à 1,5889%, poursuit le repli entamé mercredi, la chute des prix des emprunts d'Etat au cours des séances précédentes, qui l'a porté à 1,65% contre 1,42% le 9 octobre, ayant déclenché un mouvement d'achats à bon compte.

PÉTROLE

Le marché pétrolier amplifie le repli entamé mercredi après l'annonce par la Chine d'un prochain recours à ses réserves stratégiques et les informations de Reuters selon lesquelles Washington a demandé à plusieurs autres grands pays consommateurs une action coordonnée pour faire baisser les cours.

Le Brent abandonne 0,52% à 79,86 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,89% à 77,66 dollars.

(Édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS