Stabilité des volumes, mais baisse des ventes sur le marché français des engrais

Le bilan de la campagne 2013-2014 dressé par l'Union des industries de la fertilisation (Unifa) indique des volumes stables mais un chiffre d'affaires en retrait.

Partager
Stabilité des volumes, mais baisse des ventes sur le marché français des engrais

En 2013, les 52 adhérents de l'Unifa ont publié des ventes d'un total de 2,77 milliards d'euros, soit un recul de 8 % sur un an. Les effectifs ont légèrement augmenté à 4 162 emplois directs (+2,8 % sur un an) et 12 000 indirects. L'Unifa note une stabilité des tonnages de fertilisants livrés, à 12,5 millions de tonnes, pour la campagne 2013-2014. Un chiffre qui se décompose en 9,5 Mt d'engrais (+0,5 % par rapport à la campagne 2012-2013) et 3 Mt d'amendements minéraux basiques (+1,2 %). Il existe toutefois de fortes disparités entre éléments nutritifs. Par rapport à la moyenne des trois dernières campagnes, l'Unifa note que seuls les volumes d'azote, soit les plus importants avec 2,21 Mt pour la campagne 2013-2014, affichent une croissance. En l'occurrence de 1,8 %. Si le soufre (540 000 t, -3,3 %), le phosphore (472 000 t, -1 %) et les correcteurs d'acidité de sols (1,53 Mt, -0,7 %), sont relativement stables, les volumes de potassium et de magnésium ont fortement reculé lors de la dernière campagne : -10 %, à 480 000 t pour le premier, et -11 %, à 137 000 t pour le second. Un bilan qui s'inscrit dans le contexte délicat du marché actuel en France et en Europe, pénalisé entre autres par un coût du gaz naturel élevé et par le système des quotas de CO2 (ETS) tandis que l'Amérique dopée aux gaz de schiste réduit ses importations et devient exportatrice de solutions azotées. L'Unifa souhaite une harmonisation de la réglementation européenne pour toutes les familles de fertilisants. Avec l'objectif de favoriser recherche, innovation et économie circulaire, les industriels du secteur formulent plusieurs propositions pour cette harmonisation. Il faut, propose l'Unifa, « élargir le périmètre aux six catégories de produits présentes dans la définition Unifa des matières fertilisantes ; intégrer des critères d'innocuité sans se superposer aux autres réglementations européennes (Reach, CLP...) ; maintenir des dénominations de type afin de pouvoir respecter d'autres réglementations (directive Seveso, transport de matières dangereuses) ; informer correctement les agriculteurs utilisateurs avec un étiquetage cadré ».

Sujets associés

NEWSLETTER Chimie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Chimie, laboratoires et santé

Armoire à pharmacie 2 portes économique

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS