ST-Ericsson : plusieurs scénarios pour éviter la liquidation

Les propriétaires de ST-Ericsson étudient des options stratégiques mais les analystes estiment qu'il sera difficile de vendre cette coentreprise déficitaire du groupe suédois Ericsson et du franco-italien STMicroelectronics.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ST-Ericsson : plusieurs scénarios pour éviter la liquidation

L'avenir de la coentreprise spécialisée dans les circuits électroniques pour la téléphonie mobile est en débat. "Les deux sociétés mères, avec ST-Ericsson, travaillent actuellement avec un conseiller externe de façon à assurer le meilleur avenir possible pour ST-Ericsson", indiquent Ericsson et STMicroelectronics dans un communiqué commun le 9 octobre.

Selon l'édition de mardi du quotidien Les Echos, la coentreprise, dont le siège est situé à Genève, a mandaté en août la banque d'affaires américaine JPMorgan afin d'étudier différents scénarios.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Les deux sociétés STMicroelectronics et Ericsson soutiennent ST-Ericsson dans son travail de transformation et demeurent confiantes que la société a une position stratégique dans l'industrie qui permet le fonctionnement de l'écosystème des terminaux mobiles", peut-on également lire dans le communiqué.

La vente de la société ou son démantèlement ne sont pas évoqués dans le communiqué mais le responsable de la communication d'Ericsson a dit que toutes les options étaient étudiées. "Nous étudions toutes les solutions possibles", a déclaré Ola Rembe.

Les analystes doutent cependant que de nombreux acheteurs se manifestent si l'une des deux ou les deux maisons-mères souhaitent vendre. "Les possibilités sont limitées pour Ericsson à part celle de s'accrocher à sa participation et de tenter et d'opérer le redressement eux-mêmes", a dit Mirko Maier, analyste chez LBBW.

ST-Ericsson, qui est resté déficitaire au deuxième trimestre malgré de nouveaux contrats, souffre de la baisse de la demande de son important client Nokia et a enregistré une perte opérationnelle l'an dernier.

Détenue à parité par STMicroelectronics et Ericsson, la société a annoncé en avril un plan de restructuration prévoyant notamment le transfert de certaines de ses activités à STMicroelectronics mais sans réussir à convaincre pleinement les marchés de sa capacité à se redresser.

"Pour l'heure, aucune décision n'a été arrêtée mais l'objectif est d'atteindre une solution d'ici à la fin de l'année", écrit le quotidien Les Echos.

Parmi les options à l'étude, figure la recherche d'un partenaire, une solution déjà évoquée par la direction de ST-Ericsson.

La vente de la société par appartements ou encore la réintégration de certaines activités au sein des maisons mères font également partie des pistes envisagées, rapporte le journal.

(avec Reuters, Simon Johnson et Gwénaëlle Barzic)

0 Commentaire

ST-Ericsson : plusieurs scénarios pour éviter la liquidation

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS