Speichim Processing renforce son site de Saint-Vulbas

Speichim Processing va se doter d’une unité automatisée dans l’Ain, dédiée à l’un de ses clients de l’industrie chimique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Speichim Processing renforce son site de Saint-Vulbas

Spécialisé dans la régénération de solvants et dans la purification d’intermédiaires de synthèse, Speichim Processing va investir 1 million d’euros dans le courant du deuxième trimestre 2014 sur son site de Saint-Vulbas (Ain). Un investissement destiné à une unité entièrement automatisée, d’une capacité annuelle de 3 000 tonnes, pour un client de l’industrie chimique, qui ne souhaite pas être cité.

Filiale du groupe Séché Environnement, Speichim Processing (105 salariés dont 66 à Saint-Vulbas) a enregistré un chiffre d’affaires de 25,5 millions d’euros en 2013 en hausse de 2 millions d’euros par rapport à 2012. Il devrait encore progresser en 2014 à 26,5 millions d’euros. Sa stratégie de développement est axée sur les secteurs de la pharmacie, en particulier le marché russe, de l’agrochimie, des solvants verts biosourcés, de l’industrie des semi-conducteurs et des fabricants de circuits imprimés.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Speichim a trois usines à Saint-Vulbas, à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) et à Beaufort (Jura). Certifiée ISO 9001 et 14001, l’entreprise a engagé une démarche de certification Good Manufacturing Practices pour ses cinq gammes de produits. Elle dispose aussi d’une usine de 50 personnes en Espagne qui réalise un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros.

30% à l'export

Speichim Processing a été retenu par un groupe agrochimique brésilien qui développe des produits de protection de culture pour extraire une molécule particulière. La société de l’Ain est l’une des deux entreprises au monde à maîtriser ce type de purification. Elle traite plusieurs centaines de tonnes pour ce client par an à Saint-Vulbas. L’export représente 30 % de son chiffre d’affaires, principalement en Europe orientale (Hongrie), au Brésil, aux Etats-Unis et en Europe du Nord.

Le chiffre d’affaires du groupe Séché environnement, spécialisé dans le traitement, la valorisation et le stockage de déchets, a progressé de 6 % en 2013 à 469 millions d’euros avec 1 670 salariés.

Vincent Charbonnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS