Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Speichim Processing renforce son site de Saint-Vulbas

, ,

Publié le

Speichim Processing va se doter d’une unité automatisée dans l’Ain, dédiée à l’un de ses clients de l’industrie chimique.

Speichim Processing renforce son site de Saint-Vulbas © Fotolia

Spécialisé dans la régénération de solvants et dans la purification d’intermédiaires de synthèse, Speichim Processing va investir 1 million d’euros dans le courant du deuxième trimestre 2014 sur son site de Saint-Vulbas (Ain). Un investissement destiné à une unité entièrement automatisée, d’une capacité annuelle de 3 000 tonnes, pour un client de l’industrie chimique, qui ne souhaite pas être cité.

Filiale du groupe Séché Environnement, Speichim Processing (105 salariés dont 66 à Saint-Vulbas) a enregistré un chiffre d’affaires de 25,5 millions d’euros en 2013 en hausse de 2 millions d’euros par rapport à 2012. Il devrait encore progresser en 2014 à 26,5 millions d’euros. Sa stratégie de développement est axée sur les secteurs de la pharmacie, en particulier le marché russe, de l’agrochimie, des solvants verts biosourcés, de l’industrie des semi-conducteurs et des fabricants de circuits imprimés.

Speichim a trois usines à Saint-Vulbas, à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) et à Beaufort (Jura). Certifiée ISO 9001 et 14001, l’entreprise a engagé une démarche de certification Good Manufacturing Practices pour ses cinq gammes de produits. Elle dispose aussi d’une usine de 50 personnes en Espagne qui réalise un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros.

30% à l'export

Speichim Processing a été retenu par un groupe agrochimique brésilien qui développe des produits de protection de culture pour extraire une molécule particulière. La société de l’Ain est l’une des deux entreprises au monde à maîtriser ce type de purification. Elle traite plusieurs centaines de tonnes pour ce client par an à Saint-Vulbas. L’export représente 30 % de son chiffre d’affaires, principalement en Europe orientale (Hongrie), au Brésil, aux Etats-Unis et en Europe du Nord.

Le chiffre d’affaires du groupe Séché environnement, spécialisé dans le traitement, la valorisation et le stockage de déchets, a progressé de 6 % en 2013 à 469 millions d’euros avec 1 670 salariés.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle