L'Usine Aéro

Spatial : Rocket Lab va construire son propre site de lancement en Nouvelle-Zélande

Pierre Monnier ,

Publié le , mis à jour le 05/08/2015 À 16H11

Rocket Lab envisage de devenir la première entreprise à proposer des lancements de fusée. La start-up, spécialiste de l’aérospatial, voudrait construire et faire fonctionner son propre site de lancement, basé en Nouvelle-Zélande, à des fins commerciales.

 Peter Beck, président de Rocket Lab devant le lanceur Electron. Crédits : Rocket Lab 

Rocket Lab développe une station de lancement pour la mise en orbite de satellites. Spécialisée dans la technologie aérospatiale, la start-up basera son projet à Kaitorete Spit, sur l’île sud de la Nouvelle-Zélande. Le but est de permettre l’envoi de satellites en orbite terrestre basse (moins de 2 000 kilomètres d’altitude). "Construire et mettre en fonction notre propre site de lancement est une nécessité pour répondre à la demande grandissante de notre clientèle", explique Peter Beck, le président de Rocket Lab.

Rendre l'espace accessible

Actuellement, les délais pour les lancements de satellites se comptent en année. Avec ce site, la start-up cassera les prix et, surtout, augmentera les fréquences de décollage. Elle prévoit au moins 100 lancements par an  pour un coût de moins de 5 millions de dollars par lancement, soit 91% de moins que le prix actuel. D’après Peter Beck, "les compagnies de petits satellites ne peuvent pas atteindre l’orbite dans des délais qui maintiennent leur business compétitif. Avec la fréquence de lancement du site, Rocket Lab franchit une étape importante vers son objectif de rendre l’espace commercialement accessible."

La start-up vise des mises en orbite de petits satellites inférieurs à 100 kilos. Pour le moment, les développeurs de ces satellites doivent regrouper leur lancement en se greffant sur des décollages de satellites plus gros. La construction de la rampe de lancement devrait être terminée en fin d’année. Les satellites seront alors lancés avec le lanceur low-cost, également développé par Rocket Lab, Electron.

Ce projet pourra bénéficier de l’aide de la NASA puisque la jeune pousse a signé un accord commercial sur les lancements spatiaux avec elle. Les ressources de la NASA seront mises à disposition pour que Rocket Lab développe son site de lancement. Ce rapprochement permettra également à Rocket Lab de développer un second site de décollage, aux États-Unis.

 

Vidéo de présentation du projet de Rocket Lab :

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte