Tout le dossier Tout le dossier

Spanghero : le tribunal de commerce n’a retenu que l’offre de Laurent Spanghero

Mardi 2 juillet, les juges du tribunal de commerce de Carcassonne (Aude) ont examiné les deux offres de reprise de l’entreprise agroalimentaire de Castelnaudary, placée en liquidation judiciaire avec poursuite d’activité le 19 avril. Le tribunal n’a pas retenu l’option Deveille-Delpeyrat et rendra sa décision finale vendredi 5 juillet.

Partager
Spanghero : le tribunal de commerce n’a retenu que l’offre de Laurent Spanghero

Selon Jérôme Lagarde, responsable du comité d’entreprise de Spanghero qui assistait mardi matin 2 juillet à l’audience décisive du tribunal de commerce de Carcassonne (Aude), les juges "n’ont pas retenu l’offre de Delpeyrat-Deveille" pour la reprise de l’entreprise Spanghero, de Castelnaudary, placée en liquidation judiciaire avec poursuite d’activité le 19 avril. Le tribunal doit rendre sa décision vendredi 5 juillet, "soit en choisissant le projet de Laurent Spanghero, soit la liquidation,..."

L’audience s’est déroulée à huis clos. Seuls étaient présents les créanciers et les représentants des salariés. Les juges ont examiné jusqu’à midi les deux offres de reprises concurrentes, qui proposaient de reprendre environ une centaine d’emplois.

Deux offres concurentes

Celle de l’ancien fondateur Laurent Spanghero, déposée sous le nom "Les Saveurs occitanes", est soutenue par les investisseurs Investimo et Investeam. Elle propose une double activité de fabrication de plats cuisinés (comme le cassoulet) et de transformation de la viande, "ce qui permet de gérer la saisonnalité. L’usine a d’ailleurs été construite pour cela par mon fils et il serait difficile de scinder les deux", note Laurent Spanghero.

Une dissociation que proposait l’offre concurrente des entreprises agroalimentaires Delpeyrat du groupe coopératif Maïsadour, intéressé par la partie plats cuisinés, et Deveille pour l’activité de transformation de la viande. "Elle présente l’intérêt d’être une offre d’industriels complémentaires, notait à la sortie de l’audience Cyrille Lépine, l’avocat de ce dossier, associé d’Ernst & Young à Nantes. Elle est soutenue par un collectif de salariés mené par Marie Favié et Jean Aparicio, membres du comité d’entreprise."

Point crucial : la renégociation du crédit-bail

Mais le point crucial pour la viabilité d’une reprise de Spanghero reste la renégociation du crédit-bail contracté pour la construction de l’usine, qui a coûté 15 millions d'euros en 2007-2008, avant la vente par Spanghero en 2009 à la coopérative basque Lur Berri. Laurent Spanghero avait assuré le 28 juin à usinenouvelle.com "avoir obtenu un accord du crédit bailleur sur nos conditions".

Mardi 2 juillet à midi, au sortir de l’audience de Carcassonne, son avocat Me Lèguevaques a précisé : "11 millions d'euros de capital restent à rembourser sur dix ans, soit une annuité supérieure à 1 million d'euros. Nous avons obtenu un accord du crédit bailleur pour verser 240 000 euros en 2014, puis 500 000 euros en 2015 et pendant cinq ans, le temps de remonter l’activité. Notre offre est solide comme un roc. Nous attendons la décision du tribunal avec impatience."

De son côté, Delpeyrat "voulait renégocier le crédit-bail au prix du marché auprès des trois banquiers, mais n’a pas obtenu d’accord, reconnaît Me Cyrille Lépine. Nous avions demandé au tribunal un délai supplémentaire".

Quelle que soit la décision du tribunal le 5 juillet, le plan de sauvegarde de l'emploi lancé le 28 mai touchera une grande majorité des 330 salariés de Spanghero. "Du côté des conditions du plan de sauvegarde de l'emploi, nous sommes au point mort, affirme le secrétaire du comité d’entreprise Jérôme Lagarde. Cela fait longtemps que Lur Berri a abandonné le navire..." Les salariés seront au rendez-vous du tribunal de Carcassonne vendredi 5 juillet.

Sylvie Brouillet

Le tweet de Laurent Spanghero

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Quotidien des Usines

Du "Chevalgate" au nouveau départ : les dates clés de l'affaire Spanghero

Quotidien des Usines

Spanghero : les deux projets de reprise s’affrontent

Les Experts de L'Usine

Plusieurs semaines après le "Horsegate", le boeuf hennit encore

Agro

Viande de cheval : vers une deuxième série de tests au niveau européen

Quotidien des Usines

Spanghero : le plan de sauvegarde de l'emploi touche les 240 salariés

Quotidien des Usines

Les salariés de Spanghero craignent une annonce de fermeture complète dès le 28 mai

Agro

Findus investit et réorganise en partie ses circuits

Agro

Bruxelles prépare un paquet législatif pour assainir la chaîne agroalimentaire européenne

Quotidien des Usines

Spanghero, mis en liquidation avec poursuite d’activité, cherche un repreneur

Agro

Scandale de la viande de cheval : la France est le pays européen le plus touché

La matinale de l'industrie

Benoît Hamon hausse le ton envers les fraudeurs de l'agroalimentaire

Agro

Spanghero au centre d'un nouveau scandale

Agro

Spanghero nomme un nouveau directeur général

Agro

Comment Findus systématise les tests ADN sur ses plats cuisinés

Agro

Scandale de la viande de cheval : Iglo incrimine un fournisseur irlandais

Agro

"Il n’y a pas de risque de pénurie en viande bovine française", selon le président d'Interbev

Agro

Guillaume Garot part à Dubaï "pour défendre la viande française"

Agro

Scandale de la viande de cheval : encore de nouveaux produits touchés

Agro

Scandale de la viande de cheval : un même fournisseur néerlandais pour Panzani et Spanghero

Agro

Viande de cheval : Panzani aussi

Agro

24 pays désormais touchés par le retrait des boulettes de viande d’Ikea

Quotidien des Usines

Baisse de production à l'usine Spanghero de Castelnaudary

Agro

Scandale de la viande de cheval : Ikea tourmenté à son tour

Agro

Scandale de la viande : Spanghero abandonne son activité de négoce

Agro

Scandale de la viande : les petites PME européennes de l'agroalimentaire vont souffrir

Agro

Spanghero et Comigel, des coupables parmi tant d'autres

Commerce

La filière viande fait un pas vers la contractualisation entre ses différents acteurs

Agro

La filière viande dévoile sa feuille de route pour sortir de la crise du cheval

Agro

Le scandale de la viande de cheval gagne toute l'Europe

La matinale de l'industrie

Nestlé embourbé à son tour dans le scandale de la viande de cheval

Commerce

"Il faut étendre la mention de l’origine des viandes aux produits transformés", selon Pierre Halliez

Agro

Spanghero retrouve en partie son agrément sanitaire

Agro

Le plan de lutte contre la crise de la viande approuvé par l'UE

La matinale de l'industrie

Viande de cheval : Findus veut rassurer sa clientèle

Agro

Viande de cheval : Spanghero se voit retirer son agrément sanitaire

Agro

Scandale de la viande de cheval : les Français mettent en cause l’industrie agroalimentaire

Quotidien des Usines

Scandale de la viande de cheval : l’étau se resserre sur Spanghero

La matinale de l'industrie

Bruxelles recommande des tests ADN sur les produits à base de boeuf

Agro

Bruxelles réfléchit à une mention obligatoire de l'origine de la viande dans les plats préparés

Agro

"La France doit montrer l’exemple en matière d’étiquetage alimentaire en Europe", selon Dominique Langlois

Agro

"Findus peut dire merci au pape Benoît XVI", selon Thomas Marko

Agro

La France ne produit plus assez de viande bovine

La matinale de l'industrie

L’Etat met la viande sous contrôle

Agro

Viande de cheval : l'enquête bientôt finalisée, Bruxelles organise une réunion de crise

Editorial

Findus misait pourtant sur le "Made in France"

Agro

Le fournisseur français Spanghero assure qu'il respecte les réglementations

Agro

Viande de cheval : "La traçabilité de l’ensemble des composants devient un paramètre vital à gérer"

Agro

Viande de cheval : pour la DGAL, "pas un problème de traçabilité, mais une fraude"

Agro

La filière viande demande une extension de l'indication de provenance aux produits préparés

Agro

Les industriels de l'agroalimentaire réclament un meilleur contrôle de la viande

Agro

Viande de cheval : que contiennent réellement les plats préparés surgelés ?

Produits alimentaires

Sortir du brouillard de la traçabilité de la viande, priorité de Stéphane Le Foll

Agro

Le retrait de plats surgelés contenant de la viande de cheval inquiète les autorités

Agro

Findus France retire des rayons trois plats cuisinés

Agro

Une PME française au centre d’un scandale alimentaire au Royaume-Uni

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS