Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

SpaceX prêt à supprimer 10% de ses effectifs

, , , ,

Publié le , mis à jour le 14/01/2019 À 07H28

Connue pour ses ambitions spatiales, la société SpaceX d'Elon Musk, qui emploie plus de 6 000 personnes, va supprimer 10% de ses effectifs, a-t-on appris le 11 janvier de source au fait du dossier.

SpaceX prêt à supprimer 10% de ses effectifs
La société SpaceX d'Elon Musk, qui emploie plus de 6.000 personnes, va supprimer 10% de ses effectifs. /Photo prise le 19 septembre 2018/REUTERS/Mike Blake
© Mike Blake

Chaque mois, elle annonce de nouveaux records et entend concurrencer des géants du spatial comme Arianespace.

L'heure n'est pourtant pas à la fête pour SpaceX. L'entreprise américaine d'Elon Musk, qui emploie plus de 6 000 personnes, va supprimer 10% de ses effectifs, a-t-on appris vendredi 11 janvier de source au fait du dossier.

SpaceX n'a pas souhaité faire de commentaire sur les réductions d'effectifs mais a indiqué dans un courriel que l'entreprise devait devenir plus "modeste" et que pour cela, elle devait se séparer d'une partie de ses salariés.

L'information a été rapportée en premier lieu par le Los Angeles Times.

Il y a quelques jours, la version habitable de sa navette de ravitaillement Dragon, le module Crew Dragon, a été installée sur sa rampe de lancement en Floride. Il devrait permettre le transport de membres de la Nasa jusqu'à la Station Spatiale Internationale. Le premier test orbital doit avoir lieu d'ici un mois, et le premier vol habité en juin 2019.

Le 23 décembre, SpaceX avait par ailleurs mené à bien son lancement pour l’Armée de l’air américaine, en lançant un véhicule spatial GPS III, sa première mission de sécurité nationale spatiale. Le lanceur Falcon 9 a propulsé la charge utile de la base spatiale de Cape Canaveral Air force station en Floride.

SpaceX doit encore lever 500 millions de dollars dans le cadre d'un nouveau tour de table, a révélé le 18 décembre le Wall Street Journal. Cette levée de fonds valorise l'entreprise d'Elon Musk à 30,5 milliards de dollars. Le spécialiste américain du vol spatial utilisera ce financement pour Starlink, un projet de constellation de mini-satellites de télécommunications pour connecter la Terre à l'Internet haut débit.

avec Reuters (Kanishka Singh et Supriya Roy à Bangalore; Arthur Connan pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle