Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

SpaceX retarde ses vols touristiques autour de la Lune

Léna Corot ,

Publié le , mis à jour le 05/06/2018 À 11H55

La Lune fait rêver, et elle semble plus accessible que Mars. SpaceX a néanmoins retardé ses vols touristiques autour du satellite selon le Wall Street Journal.

SpaceX retarde ses vols touristiques autour de la Lune
La capsule Dragon 2 de SpaceX qui sera utilisée pour envoyer deux personnes autour de la Lune.
© SpaceX

Un vol touristique avec vue sur la Lune : un objectif pas si simple à réaliser, même pour l'entreprise SpaceX du milliardaire américain Elon Musk. Au départ, la société souhaitait envoyer des premiers voyageurs dans l'espace d'ici la fin 2018. Mais selon un article du Wall Street Journal, elle devrait repousser ces trajets d'exception à mi-2019 voire plus tard. Les raisons de ce retardement ne sont pas connues précisément même si le journal américain parlent de "défis techniques et de production"."SpaceX fait aussi face aux doutes de l'industrie sur la demande du marché pour sa fusée Falcon Heavy", ajoute le Wall Street Journal.

D'ici la fin de l'année 2018, SpaceX projette d'envoyer des astronautes vers la Station spatiale internationale avec le lanceur Falcon Heavy et la capsule spatiale Dragon. L'entreprise destine également cet habitacle aux voyages touristiques dans l'espace.

Le projet de SpaceX représente une grande première depuis la mission Apollo 17, menée par la Nasa en décembre 1972. SpaceX a conclu un contrat avec deux personnes privées dans le but de leur faire effectuer un voyage autour de la Lune. Or, aucune mission habitée n'était retournée dans l'orbite lunaire depuis la mission Apollo 17.

La Nasa inciterait les compagnies privées à développer les vols touristiques

Sans préciser de qui il s'agit, SpaceX affirmait en février 2017 que ces deux personnes avaient déjà payé un acompte suffisant pour effectuer une telle mission. Des tests sur la santé et la condition physique de ces deux apprentis astronautes vont être menés. L'entraînement de ces deux personnes devait débuter dès 2017, dans la perspective d'un vol en 2018. L'entreprise affirmait également à cette époque que des informations complémentaires seraient données sur l'équipage une fois qu'il aura été approuvé pour ce vol.

D'autres équipes auraient aussi exprimé un vif intérêt pour effectuer un tel voyage, selon SpaceX. La firme espère ainsi que d'autres réservations suivront. La Nasa inciterait les compagnies privées, et notamment SpaceX, a conclure de tels contrats, dans le but de faire baisser le coût des missions gouvernementales, explique la société d'Elon Musk.

Une capsule et une fusée par encore au point

Le voyage de cet équipage durera environ une semaine. Ils parcourront entre 50 000 et 650 000 kilomètres pour quitter la Terre, passer près de la Lune, et revenir sur la planète Bleue. SpaceX utilisera sa capsule Dragon 2, développée dans le cadre d'un partenariat avec la Nasa. Dragon 2 devrait être utilisée pour la première fois sans équipage et avec le lanceur Falcon 9 fin 2018 : elle effectuera un vol en direction de l'ISS.

Dragon 2 sera lancée par "Falcon Heavy", une version lourde de la fusée Falcon 9, qui a été entièrement financée par SpaceX, détaille la société dans un communiqué. En février, SpaceX réussissait à faire décoller Falcon Heavy, le véhicule le plus puissant à atteindre l'orbite terrestre depuis la fusée Saturn V utilisée lors de la mission Apollo, précise SpaceX.

Les missions de vols touristiques décolleront depuis le pas de tir historique 39A, du Centre spatial Kennedy, depuis lequel sont parties les missions Apollo. Pour SpaceX, ce serait un premier pas en vue d'envoyer des humains sur Mars. En effet, le but utitme d'Elon Musk est d'établir des colonies sur la planète Rouge.

 

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus