SpaceX dévoile le Dragon V2, le vaisseau spatial de nouvelle génération

D'ici trois ans, la capsule Dragon V2 de SpaceX devrait être capable de transporter des astronautes sur la station spatiale internationale, avant de revenir sur Terre. Son design a été dévoilé dans la nuit de jeudi à vendredi.

Partager

En pleine crise diplomatique avec la Russie, notamment sur le dossier ukrainien, les Etats-Unis tentent de réduire leur dépendance aux technologies de leur rival. Depuis juillet 2011, c'est la navette russe Soyouz qui transporte les astronautes vers la station spatiale internationale. Inacceptable pour les Etats-Unis. Pour reprendre le contrôle de cette technologie stratégique et hautement symbolique, le pays a lancé quatre sociétés (Boeing, Sierra Nevada, Blue Origin et SpaceX) dans la course à la mise au point d'un vaisseau habité de nouvelle génération.

la première capsule habitée de spacex

C'est SpaceX qui semble le plus avancé. Sa capsule Dragon 1 a déjà effectué trois missions de ravitaillement de fret de l'ISS, sur douze prévues au total. La société fondée par le milliardaire Elon Musk dévoile sa version 2, dédiée au transport d'astronautes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"la précision d'un hélicoptère"

Ce vaisseau "représente vraiment un grand saut technologique", a jugé Elon Musk lors de son dévoilement, à son siège de Hawthorne près de Los Angeles en Californie. Il "pourra se poser partout sur la Terre avec la précision d'un hélicoptère", ajoute-t-il. Ce ne sont pas des parachutes qui seront utilisés lors du retour sur Terre (sauf en cas d'urgence) mais des rétro-fusées. La capsule a été conçue pour pouvoir atterrir verticalement et être réutilisée "immédiatement", selon le fondateur de l'entreprise. Selon lui, la navette, une fois les réservoirs remplis, pourra repartir le jour même !

intérieur futuriste, mais inabouti

SpaceX estime que le premier vol de cette capsule pouvant transporter sept astronautes (deux fois plus que Soyouz) pourrait avoir lieu en 2016. Aucune date n'a été indiquée pour les premiers tests. Mais il reste beaucoup de travail à faire : l'intérieur de la cabine paraît encore à un stade peu avancé de développement.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS