Sous-traitance : modeste Midest parisien pour le Maroc

Comme lors de l'édition 2015, la participation marocaine au Midest de Paris Villepinte s'est limitée à la participation de sept entreprises de sous-traitance seulement, encadrées par trois institutionnels.  

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sous-traitance : modeste Midest parisien pour le Maroc

Le salon Midest qui s'est tenu au nord de Paris au palais des expositions de Villepinte du 6 au 9 décembre s'est tenu sur fond de pic de pollution parisienne et de perturbation de la ligne de transport desservant la manifestation.

Comme en 2015, le Maroc y a manifesté, une timide présence avec sept entreprises exposantes seulement spécialisées dans la sous-traitance dans un stand de 300 m² encadré par ceux de l'Espagne, de la région Auvergne-Rhône Alpes et de la Vendée.

Trois institutionnels ont formé l'accompagnement du royaume, l'agence de promotion des exportations Maroc Export, celle des investissements (AMDI) et la fédération des Industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME).

Parmi les sous-traitants présents, la PME Edams Maroc fabrique depuis 2001 à Mohammedia, au nord de Casablanca, dans une usine d'environ 1000 m², avec une vingtaine de personnes, des mécanismes de transmission à partir d'une fonderie d'aluminium et des machines-outils qui usinent des pièces comme des arbres et des engrenages notamment pour des serres agricoles.

"En 2015, nous avons réalisé environ 350 000 euros de chiffre d'affaires en croissance d'environ 5% en phase avec notre taille. Nous exportons la totalité de notre production. Nous rencontrons au salon des industriels notamment européens intéressés par nos produits" indique Joël Nau, gérant.

Autre PME, Eolane filiale du groupe français éponyme situé près d'Angers et dont la filiale marocaine participe au MIDEST pour la première fois. Elle possède deux usines à Berrechid (220 personnes), lancée en 2004, et spécialisée dans les cartes électroniques et à Temara depuis 2010, occupant 150 personnes, dédiée au câblage et à l'intégration de composants pour le médical, l'aéronautique et le ferroviaire. C'est un EMS (Electronic manufacturing services) qui s'adresse aux donneurs d'ordre de rangs 2 et 3.

"Nous sommes venus à ce salon pour trouver de nouveaux clients et à qui nous pourrions vendre les cartes électroniques pour tous secteurs que nous fabriquons et éventuellement développer des partenariats. En 2015, le groupe a réalisé au Maroc un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros et projette 6 millions d'euros en 2016" détaille Mohammed Bouyanzer, responsable du développement commercial.

Quant aux Etablissements Bourachdi, ils sont installées à Salé près de Rabat, et sont spécialisés dans le décolletage et l'usinage et sont des habitués du salon Midest.

"Par rapport aux autres années, nous constatons une moindre fréquentation au niveau des exposants et de l'affluence. Tournée vers l'exportation pour 50%, notre activité nous permet de retrouver nos clients à ce salon. Nos donneurs d'ordre viennent de plusieurs secteurs aussi bien l'aéronautique, le ferroviaire que le médical. Mais au départ nous sommes partis de zéro et c'est le fonds Hassan II et les banques qui nous ont aidé à démarrer" raconte Ahmed Bourachdi, directeur commercial.

Filiale d'un groupe espagnol, Erum dynamic solutions est spécialisé dans l'injection plastique depuis 2006, dans une usine de 1100 m² occupant 300 salariés à Tanger au nord du Maroc qui travaille à 60% pour l'exportation.

"Nous réalisons cette année une croissance de près de 42%. Dans l'automobile, nous adressons au Maroc des entreprises comme Lear ou Valeo. Au Midest, nous avons des contacts français intéressants avec des clients et des partenaires dans l'injection," souligne Adil Yettefti Oulad Sellam, coordinateur des ventes.

Rendez-vous est pris pour la version marocaine du Midest Paris à Casablanca qui se tiendra à l'Office des foires et expositions (OFEC) du 14 au 17 décembre.

N.D.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS