Sous le soleil de Vinci

,

Publié le

Porté en partie par d'excellentes conditions météorologiques, le groupe de BTP affiche une nouvelle croissance de son chiffre d'affaires de 11 % à plus de 26 milliards d'euros, pour un résultat opérationnel de 2,67 milliards (+ 13 %).

Sous le soleil de Vinci

L'activité routes a profité, en France, d'un climat clément permettant un rallongement des délais des chantiers.

La direction se montre d'autant plus confiante sur l'année 2007 que les synergies s'accentuent entre Vinci Construction et les deux autres branches : concessions et énergie. « Nous pouvons même dire que Vinci a acquis d'ores et déjà, un haut niveau d'intégration », a confié Xavier Huillart, le directeur général du groupe.
L'année 2007 démarre en fanfare avec un carnet de commandes déjà estimé à plus de 17,86 milliards d'euros à fin décembre 2006 (+13%).

Le groupe compte aussi sur les récentes acquisitions pour doper son prochain chiffre d'affaires. Après le rachat d'ASF, la reprise de Solétanche-Bachy est prometteuse et devrait générer pour le groupe près d'un milliard d'euros en 2007.

Dans le même temps, Vinci est parvenu à racheter à Eiffage la participation minoritaire qu'elle détenait sur sa filiale Cofiroute. Payée 580 millions d'euros, cette participation va permettre de renforcer l'activité Concessions et faciliter les synergies avec les autres divisions.

Prudente, la direction du groupe cible les 30 milliards d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2009.

Olivier Ketels

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte