Sous le Groenland, le réchauffement met au jour une bombe nucléaire à retardement

Sous l'effet du changement climatique, une base américaine abandonnée risque de surgir de la glace du Groenland. D’ici 75 ans, des centaines de milliers de litres d’eaux radioactives et de fioul pourraient gravement polluer la zone.

Partager
Sous le Groenland, le réchauffement met au jour une bombe nucléaire à retardement

Le réchauffement climatique risque de révéler de mauvaises surprises. Avec le dégel de certaines zones de la planète, des terres jusqu’alors confinés par le froid se retrouvent à l’air libre. Une étude parue dans Geophysical Research Letter met ainsi grandement en alerte sur le cas de Camp Century au Groenland. Un vestige de la guerre froide que l’on croyait bloqué à tous jamais sous des mètres de neiges éternelles.

A partir de 1959, dans le cadre d’un accord avec le Danemark, Les Etats-Unis entreprennent la construction d’une immense base dans la glace du Nord du Groenland. L’installation de 55 hectares est imaginée pour déployer des missiles balistiques pointés vers l’URSS. Dans ce cadre, quatre kilomètres de galeries sont creusés pour entreposer près de 600 ogives nucléaires. Mais face à des difficultés géologiques, la base est finalement abandonnée en 1967.

240 000 litres d’eau radioactive

Les américains procèdent à un démantèlement minimum se contentant de récupérer le petit réacteur nucléaire qui alimentait le site en énergie. En revanche, l’enceinte de confinement et les déchets engendrés par les opérations sont laissés sur place aux bons soins de la glace qui, par couches successives, scellera la base dans un tombeau perpétuel. Mais Les 36 mètres de glace qui recouvrent Camp Century sont en train de fondre. 14 milliards de tonnes se sont liquéfiées entre 2007 et 2011. A ce rythme, Camp Century pourrait être entièrement libre d’ici 2090, rapportent les auteurs de l’étude.

Une échéance lointaine à première vue. Sauf que, d’ici là, le nettoyage de ce site est impératif car la fonte de glace pourrait remettre en circulation dans l’océan Atlantique 200 000 litres de fioul, 240 000 litres d'eaux usées radioactives. Sans compter des masses de produits chimiques comme du PCB. Qui va payer pour démanteler ces installations ? La base se situe sur le territoire danois. Mais l’accord des années 50 indique que ces installations demeurent la propriété des Etats-Unis. Les auteurs rappellent que cette installation a été imaginée dans le cadre de l’Otan et implique donc d’autres parties.

Ludovic Dupin

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS