Sous le capot de Romeo, le dernier prototype humanoïde d'Aldebaran

Le dernier robot humanoïde d'Aldebaran, actuellement testé sur des fonctions d'assistance aux personnes âgées, a tout à apprendre: monter les escaliers, ramasser un objet ou tout simplement se déplacer, le tout sans trébucher. Aldebaran nous a confié en exclusivité les secrets de sa conception.

Partager
Sous le capot de Romeo, le dernier prototype humanoïde d'Aldebaran

Dans les étages de l'atelier Aldebaran à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), une équipe de développeurs travaille sur Romeo, le dernier prototype de la société robotique française . L'enjeu des développements en cours : maintenir ce robot de la taille d'un enfant dans un état d'équilibre parfait, un défi majeur de la robotique humanoïde. Attaché à un portique par des câbles, mécanique apparente, Romeo passe devant nous une batterie de tests.

FICHE D'IDENTITÉ
  • TAILLE 140 cm
  • POIDS 40 kg
  • BATTERIE Lithium-ion
  • AUTONOMIE 40 min
  • PROCESSEUR Atom 1,6 MHz
  • PLATEFORME NAOqi
  • CONNECTIQUE Ethernet, USB, Wi-Fi
  • MOTEURS 39
  • FACULTÉS Rappel de prise de médicaments, planification de la journée, mémorisation...

 

Une recherche d'équilibre constante gérée par une centrale inertielle

L'un des ingénieurs en charge du robot travaille sur son système vestibulaire : l'homme lui donne une petite poussée et le robot émet en réponse une certaine résistance pour ne pas partir à la dérive. « La gestion de la dynamique est importante sur Romeo, explique Rodolphe Gélin, responsable R&D de la société. Auprès de personnes âgées, la moindre chute peut être dangereuse. Il est nécessaire que le robot sache contrôler ses efforts ». Les résultats de ces tests sont ensuite analysés sur ordinateur pour effectuer les corrections nécessaires.

Lorsqu'il se déplace, même sur un sol plat, un humanoïde se trouve dans la situation d'un homme qui marcherait dans un train en mouvement. Debout sur ses jambes, il est en état de déséquilibre constant. Pour pallier cet état d'instabilité, le robot intègre une centrale inertielle - qui peut être comparée à l'oreille interne humaine - et de nombreux capteurs. L'ensemble envoie des données au calculateur placé dans le dos du robot, qui gère sa stabilité sur la base de ces informations.

La plate-forme de programmation

NAOqi 2.0, le système d'exploitation commun aux humanoïdes de l'entreprise (Nao, Pepper et Romeo), permet de ne pas avoir à gérer les commandes en code source. Grâce à ses « boîtes » de commande, le développeur peut envoyer des ordres en visualisant directement sur l'écran leur impact sur le robot. L'environnement intègre un moteur de dialogue, un moteur émotionnel et une capacité de vie autonome. Les langages de programmation utilisés sont Python, C++ et urbiscript.

 

Retrouvez l'intégralité de notre dossier

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

76 - Martin-Église

Maîtrise d'oeuvre pour la construction de 24 logements intermédiaires

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS