Souriau relocalise au Maroc des activités sous-traitées en Slovaquie

Le Maroc réussit à Souriau. Le fabricant français de connecteurs, filiale d'Esterline, vient d'étendre de 40% la superficie de son usine de Tanger et prévoit environ 100 embauches d'ici fin 2015.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Souriau relocalise au Maroc des activités sous-traitées en Slovaquie

L'unité de production marocaine de Souriau qui a fêté l'an dernier son dixième anniversaire dans la zone franche d'exportation de Tanger vient d'accroître sa surface qui passe ainsi de 7 500 m² à 10 500 m², selon son directeur général Ayoud Daoudi. Cette usine est spécialisée dans la fabrication de connecteurs en environnement sévère pour l'aéronautique, le ferroviaire ou l'industrie.

Souriau Maroc prévoit d'augmenter aussi son effectif à Tanger avec environ 100 embauches nettes d'ici à fin 2015. L'effectif actuel est légèrement inférieur à 450 personnes.

"Cette extension fait suite au rapatriement de production de connecteurs qui étaient jusque là confiés en sous-traitance à un industriel en Slovaquie", indique à l'Usine Nouvelle, Ayoud Daoudi. Celui-ci poursuit "C'est un signe encourageant pour la compétitivité et les performances de notre site marocain au sein du groupe."

Une usine très flexible

Souriau, racheté en 2011 par son concurrent américain Esterline dispose d'une demi-douzaine d'usines en France, République Dominicaine ou Inde. L'usine de Tanger, très flexible, est spécialisée dans les petites séries avec plus de 600 ordres de fabrication par jour, la plupart, de quelques dizaines de pièces. La production est organisée autour d'une vingtaine d'îlots en 2 x 8 pour l'essentiel.

Dans l'organisation de la société, les produits à fort composante manuelle sont fabriqués à Tanger, ceux de plus grandes séries, automatisables ou nécessitant de lourds investissements sont réalisés sur les sites français notamment l'usine principale de Champagne (Sarthe).

Le site marocain est capable de produire plus de 40 000 références. Au terme d'efforts appuyés en matière de qualité et de certification, il livre même une bonne part de ses clients en direct y compris Alstom, Boeing ou Airbus. "Dans la plupart des Airbus, il y a au moins un composant Souriau Made in Morocco", a indiqué Ayoud Daoudi, lors des Assises de l'industrie du Maroc le 20 février à Tanger.

A Tanger, Nasser Djama (avec Pierre-Olivier Rouaud)

Filiale d'un géant américain via la France

Créé en 1917, Souriau a été intégré à FCI (Framatome) en 1989, dont il a constitué une des bases de l'activité militaire aéronautique et industrielle. Cette activité qui a repris le nom de Souriau a été cédée en LBO au fond Sagard en 2003. Celui-ci l'a vendu en 2011 au groupe américain d'électronique fournisseur de l’aéronautique et de la défense Esterline, dont le siège se situe près de Seattle. L'usine Souriau Maroc qui compta parmi les premiers occupants de la zone franche d'exportation de Tanger date de 2002. Esterline est un groupe très décentralisé et à ce stade l'organisation de Souriau a été maintenue.

 


Agrandir le plan

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    SOURIAU
ARTICLES LES PLUS LUS