Soupçons de cartel entre Volkswagen, Audi, Porsche, BMW et Daimler

Depuis les années 1990, les grands constructeurs allemands se seraient accordés sur les coûts, les sous-traitants mais aussi la question de la diminution des émissions polluantes de leurs véhicules diesel.

Partager
Soupçons de cartel entre Volkswagen, Audi, Porsche, BMW et Daimler
Volkswagen et plusieurs constructeurs allemands se seraient entendus sur les prix, les sous-traitants et la réduction des émissions polluants de leurs diesel depuis les années 1990.

Alors qu’Audi et Daimler multiplient les rappels volontaires de véhicules diesel sur fond de regain de Dieselgate, le magazine allemand Der Spiegel publie vendredi 21 juillet un article selon lequel les constructeurs allemands Volkswagen, Audi, Porsche, BMW et Daimler auraient formé un cartel depuis les années 1990. Ils se seraient réunis pour se concerter "sur la technique utilisée dans les voitures, les coûts, les sous-traitants, les marchés, les stratégies"... mais aussi sur "la diminution des émissions polluantes de leurs véhicules diesel".

Au total, affirme le journal, plus de 200 salariés auraient planché dans une soixantaine de groupes de travail sur des les moteurs diesel et essence, et tous les aspects du développement d’un véhicule, des freins à l’embrayage en passant par la transmission.

Le journal explique notamment que les constructeurs allemands se seraient régulièrement retrouvés pour échanger sur la taille des réservoirs d’AdBlue, une solution qui permet de réduire les émissions de NOx (oxyde d’azote). Des réunions qui auraient abouti à opter pour des réservoirs plus petits que nécessaire pour réduire les émissions polluantes, mais pour un coût moindre que de plus gros réservoirs.

Daimler à son tour soupçonné de fraude

Cette information serait issue d’un "document écrit que le groupe VW a adressé aux autorités de la concurrence" en juillet 2016, comme "une sorte d'auto-dénonciation", indique Der Spiegel. Daimler aurait également informé le régulateur de l’existence de ces discussions.

Alors qu’il était passé pour l’heure entre les mailles du filet Dieselgate, le groupe Daimler a annoncé son intention de rappeler "volontairement" 3 millions de véhicules en Europe, afin de procéder à une mise à jour informatique pour un coût de 220 millions d’euros. Et ce alors que l’industriel est soupçonné par la justice allemande d’avoir installé un logiciel similaire à celui de Volkswagen. Audi de son côté a annoncé le 21 juillet rappeler 850 000 véhicules.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Dessinateur-Projeteur F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

89 - OFFICE AUXERROIS DE L'HABITAT

Diagnostics techniques immobiliers ( agence nord / secteur 1)

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS