Quotidien des Usines

Soufflet transforme de la poussière de céréales en énergie

, , , ,

Publié le

Fin 2011, une première chaudière biomasse du groupe a été installée sur le site de Nogent-sur-Seine (Aube). Elle produit de la chaleur à partir de poussières de céréales.

Soufflet transforme de la poussière de céréales en énergie
Chaudière biomasse installée sur le site de la Malterie Soufflet à Nogent-sur-Seine
© Groupe Soufflet

Depuis septembre 2011, le groupe Soufflet, spécialisé dans la transformation de céréales, a installé sur son site de Nogent-sur-Seine (Aube) une chaudière biomasse.

Le principe ? Utiliser comme combustible les poussières issues de la phase de nettoyage de l’orge de brasserie, sur les deux malteries du site, qui emploie une trentaine de salariés. Cette installation a nécessité un investissement de plus de 4 millions d’euros, auquel l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a participé à hauteur d’1,6 million d’euros.

Introduites au cœur de la chaudière et brûlées à 1 000°C, les poussières de céréales chauffent de l’eau qui à son tour transmet de la chaleur utilisée dans le processus de séchage du malt. Cette étape du maltage de l’orge est traditionnellement assurée par une chaudière au gaz naturel.

Le groupe Soufflet, qui entend brûler 12 000 tonnes de poussières par an, compte ainsi réaliser une économie de 75 % du gaz naturel, jusqu’alors consommé par les deux malteries du site. La chaudière, d’une puissance de 6 mégawatts, peut utiliser jusqu’à 1,5 tonne de poussières par heure.

Devant le succès de ce procédé, le groupe s’apprête à l’étendre à d’autres sites de production en France et à l’étranger : d’ici à 2014, deux autres malteries de l’Hexagone seront concernées par l’installation de chaudières biomasses. En 2011, la division "malterie" du groupe Soufflet a réalisé un chiffre d’affaire de 590 millions d’euros.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte