Quotidien des Usines

Sotira supprime 56 postes en Mayenne

, , ,

Publié le

Le site, spécialisé dans les pièces composites pour l'automobile, réduit ses effectifs. Il est le reliquat du groupe Sora composites, démantelé l'année dernière.

Sotira supprime 56 postes en Mayenne © L'Usine Nouvelle

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Sotira a annoncé le 6 mai en interne un plan social qui devrait toucher 56 postes sur 196 emplois à Meslay-du-Maine (Mayenne). La société, spécialisée dans les pièces composites pour l'automobile (Lotus, JDM), le machinisme agricole (John Deere), les poids-lourds (Daf, RVI) et la signalisation (JC Decaux), compte ainsi alléger ses charges et atteindre l'équilibre.

Le site de Meslay-du Maine, dirigé par Vincent Py, est le dernier élément du groupe Sora composites, démantelé par appartement l'année dernière : les usines de Saint-Méloir-des-Ondes (Ille-et-Vilaine) et Theillay (Loir-et-Cher) ont été reprises par Faurecia, celle de Pouancé (Maine-et-Loire) a été fermée et le site de peinture SPPP, à Saint-Berthevin (Mayenne), repris par Jean Romain Py, fils du PDG Jean Py.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte