Sortir du brouillard de la traçabilité de la viande, priorité de Stéphane Le Foll

Pour le ministre de l'Agriculture, le scandale des plats surgelés contenant de la viande de cheval à la place du bœuf illustre la multiplication des intermédiaires dans la chaîne alimentaire. Une complexité qui nuit à la qualité de la traçabilité. "Le brouillard est tellement épais que plus personne ne s'y retrouve, on finira par avoir de gros problèmes", a déclaré Stéphane Le Foll sur la radio RTL.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sortir du brouillard de la traçabilité de la viande, priorité de Stéphane Le Foll

Le ministre de l'Agriculture est revenu lundi 11 février sur l'affaire des plats surgelés contenant de la viande de cheval en lieu et place du bœuf. Pour Stéphane Le Foll, ce scandale illustre la complexité des relations entre les différents acteurs de la chaîne alimentaire, rendant particulièrement complexe la traçabilité de la viande.

Les premiers éléments de l'enquête menée par les autorités françaises sur l'affaires des plats surgelés à la viande de cheval mettent en effet en lumière un circuit commercial international. La viande en cause, d'origine roumaine, aurait ainsi transité par un trader néerlandais, puis chypriote, avant d'arriver chez un fournisseur français, Spanghero, avant d'être finalement redirigée vers le préparateur, Comigel.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Il faut sortir de ce brouillard, parce qu'on pourra toujours revendiquer une traçabilité, fixer des règles où chacun est responsable de l'application de la règle, mais si le système est à ce point brouillé, si le brouillard est tellement épais que plus personne ne s'y retrouve, on finira par avoir de gros problèmes", a déclaré le ministre sur la radio RTL. "Je découvre la complexité des circuits et de ce système de jeux de 'trading' entre grossistes à l'échelle européenne", a ajouté Stéphane Le Foll.

"Le nombre d'intermédiaires est tellement important qu'il y a une perte de capacité à maîtriser la traçabilité", a ensuite souligné Stéphane Le Foll, pour qui cette affaire relève d'une fraude. Il a en revanche réfuter toute faillite des systèmes de contrôle mis en place par l'Etat.


Stéphane Le Foll : "A force d'intermédiaires... par rtl-fr

Julien Bonnet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS