Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Sortie d’usine] Silence, on teste ! Dans la "chambre sourde" de Liebherr-Aerospace, à Toulouse

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

Vidéo Les équipements aéronautiques sont soumis à des obligations de sécurité... mais aussi de bruit. C'est pourquoi ils sont testés dans des chambres spéciales, comme chez Liebherr-Aerospace à Toulouse (Haute-Garonne).

[Sortie d’usine] Silence, on teste ! Dans la chambre sourde de Liebherr-Aerospace, à Toulouse
Liebherr Aerospace teste ses équipements dans une chambre spéciale, sur son site de R&D de Toulouse.
© Liebherr Aerospace

L’équipementier aéronautique allemand Liebherr-Aerospace conçoit et fabrique des systèmes d'air, des commandes de vol et trains d'atterrissage, ainsi que des engrenages et des boîtes de transmission et de l'électronique.

Son site de Toulouse (Haute-Garonne), sur les terres d’Airbus, est spécialisé dans les systèmes d’air. C’est grâce à ses équipements que beaucoup d’avions de ligne ont une atmosphère respirable, avec la bonne température, le taux d’humidité et le niveau de pressurisation attendus en cabine.

Ses équipements doivent évidemment répondre à des normes de sécurité extrêmement strictes, mais aussi à une batterie d’autres obligations. Notamment le niveau sonore.

Pour s’en assurer avant la commercialisation de ses équipements, l’entreprise les soumet à de nombreux tests. L’un d’entre eux consiste à re-créer les conditions de vol dans une chambre spéciale de son usine de Toulouse, une chambre anéchoique (littéralement, sans écho) aussi appelée "chambre sourde" de 450 m3. Grâce à une isolation totale et un travail ultra-précis sur l’acoustique, aucun bruit parasite ne peut perturber la mesure du son. Les pièces peuvent alors être soumises à des températures (de 640 à +80°C) similaires aux conditions qu'elles rencontreront en conditions réelles pour tester le son qu’elles génèrent.

Aeronews.TV a pu assister à l’un de ces tests effectués sur un pack de conditionnement d’air.

Il faut en moyenne une semaine de tests pour s’assurer du bon niveau sonore d’un équipement. Le site d’essai de Toulouse, ouvert en 2011, dispose d’autres équipements de pointe : des bancs de vibrations et de caissons d'altitude de capacités diverses.

Liebherr Aerospace Toulouse emploie plus d’un millier de salariés en Occitanie, à Toulouse et à Campsas (Tarn-et-Garonne).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle