[Sortie d'usine] La Suisse bercée depuis 160 ans par le tic-tac des montres Montblanc

L'horlogerie Montblanc, riche d'une longue histoire, a fêté cette année ses 160 ans. L'occasion pour l'Usine Nouvelle de revenir sur tous les détails du fabricant suisse, ainsi que sur ses petits secrets de fabrication.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Sortie d'usine] La Suisse bercée depuis 160 ans par le tic-tac des montres Montblanc
Les montres Montblanc ont fêté leurs 160 ans cette année

L’histoire de l'horlogerie Montblanc débute en Suisse il y a 160 ans, lorsque Charles-Yvan Robert fonde dans le vallon de Saint-Imier la maison Minerva. Autrefois l’un des plus grands spécialistes des montres professionnelles, Minerva accueille désormais la Manufacture Montblanc de Villeret.

Dès les années 1880, la Manufacture se spécialise dans les montres de poche dont le remontage s'effectuait au moyen d'une couronne. Ces modèles, parmi les premiers dont le remontage ne nécessitait pas une clé indépendante, firent rapidement le succès de Minerva et favorisèrent son expansion.

Au début du XXe siècle, Minerva commençe à mettre au point des chronographes mono poussoirs. L’atelier développe ensuite divers brevets et réalise par exemple des chronomètres capables de mesurer un centième de seconde. Aujourd’hui, Montblanc possède deux manufactures aux rôles bien déterminés, et propose trois collection à la vente : l’esprit classique avec Star Legacy, l’esprit des courses avec TimeWalker, et l’esprit d’exploration avec 1858.

La Manufacture Montblanc de Villeret

Elle se situe dans le même bâtiment où fut fondée la maison Minerva en 1858. Son travail se concentre sur le développement, la réalisation de prototypes et l'assemblage de tous les mouvements fabriqués dans ses ateliers.

Le centre de Villeret est l'un des tout derniers où la plupart des étapes horlogères traditionnelles, avec tous leurs détails micromécaniques, sont encore réalisées à la main.

La Manufacture Montblanc du Locle

Une fois toutes les pièces assemblées, les montres doivent passer le test du Laboratoire Montblanc du Locle. Pendant 500 heures, elles sont soumises à de nombreux contrôles: usure du quotidien, étanchéité, réglages répétés, différentes conditions climatiques et utilisation de toutes leurs fonctions.

Les montres ne peuvent quitter la Manufacture qu’une fois que l’équipe de contrôle qualité estime qu’elles répondent à des normes précises. Lorsque c’est le cas, elles reçoivent un certificat individuel et peuvent alors être commercialisées.

1 Commentaire

[Sortie d'usine] La Suisse bercée depuis 160 ans par le tic-tac des montres Montblanc

tartine.74
16/09/2018 13h:18

En 1858, la marque de stylos Montblanc n'existait pas encore (1924...). Le journaleux qui a commis cet article a joyeusement confondu l'ancienne et respectable manufacture Minerva, devenue depuis propriété du groupe qui possède également Montblanc, nouvel arrivant dans le monde de l'horlogerie. De l'art et la manière de raconter n'importe quoi...

Réagir à ce commentaire
1 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS