Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Sortie d’usine] La fabrication (un peu effrayante) de poupées Mattel en 1968

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Vidéo Pour cette Sortie d’usine, voici  un film issu des Actualités Pathé de 1968 qui a dû traumatiser une génération entière de petits Britanniques… On y voit comment les poupées Mattel sont fabriquées dans une usine anglaise.

[Sortie d’usine] La fabrication (un peu effrayante) de poupées Mattel en 1968 © British Pathé - capture YouTube

Attention images perturbantes. Cette semaine Sortie d’Usine vous révèle comment la poupée de votre enfance, qui doit aujourd’hui probablement prendre la poussière dans un grenier, a pris vie. Ces images, issues des actualités Pathé anglaises (projetées au cinéma, en lever de rideau des longs métrages), nous révèlent le procédé de fabrication des poupées Rosebud de Mattel dans l’usine de Wellingborough, dans le Northamptonshire, au Royaume-Uni.

Le film a été tourné en 1968. Il se révèle à la fois amusant, avec cette étrange marche de poupées zombies en ouverture, et dérangeant. Le moulage des têtes, le procédé d’injection des yeux, de "greffe" des cheveux a de quoi traumatiser petits garçons et petites filles.

Ces poupées, très populaires dans les années 60, sont de petits bijoux d’innovation pour l’époque : l’une pleure quand on lui tire le bras, l’autre est capable de prononcer son nom, Rosebud, ou de dire "je suis fatiguée".

 

 

Rosebud dolls, racheté par l’américain Mattel en 1967, a produit des poupées de ce type jusqu’en 1982.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle