Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Sortie d'usine] La construction (et la réception) du tout premier Airbus A350-1000 de British Airways

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo Après avoir été assemblé et peint chez Airbus à Toulouse, le tout premier A350-1000 de British Airways est arrivé outre-Manche le 27 juillet dernier. Au total, la compagnie britannique a commandé 18 appareils, dont quatre doivent être livrés cette année.

[Sortie d'usine] La construction (et la réception) du tout premier Airbus A350-1000 de British Airways
Le premier A350-1000 de British Airways arrivant à Londres.
© British airways

British Airways a accueilli son tout premier A350-1000, dernier né de sa flotte. Après avoir été assemblé et peint aux couleurs de la compagnie britannique, l’appareil a quitté le site toulousain d’Airbus, avant un passage par Châteauroux (Indre) pour la formation de son équipage. Il est finalement arrivé à sa base située dans l’aéroport de Londres-Heathrow le 27 juillet. Des images de l’assemblage sont disponibles dans la vidéo ci-dessous.

Début août, l’appareil sera déployé entre Londres et Madrid, afin de permettre aux équipes de parfaire leur formation. Il s’envolera ensuite le 1er octobre vers Toronto, pour sa première destination long-courrier. Viendront alors Dubaï le 27 octobre, Tel Aviv le 1er décembre et Bangalore début 2020. Au total, 18 exemplaires devraient être livrés, dont trois autres cette année.

Ces versions estampillées British Airways comprennent 331 sièges : 56 dans la nouvelle classe affaire, baptisée "suite Club", 56 en premium et 219 en économie.

Plus généralement, l’A350-1000 possède une longueur de 73,79 mètres, pour une hauteur de 17,08 mètres et une envergure de 64,75 mètres. Il est propulsé par deux moteurs Rolls Royce Trent XWB-9, pour une vitesse maximale de 1098,97 kmh (Mach 0,89) et une distance de vol max de 16 100 km.

Un système renouvelle l’air de sa cabine toutes les deux à trois minutes afin, en théorie, de minimiser les effets du décalage horaire. Ses matériaux de conception, mélanges de composites de carbone, de titane et d’alliages d’aluminium sont censés garantir une consommation de carburant et des émissions de CO2 et d’oxyde d’azote inférieures à celles des autres appareils.

Destiné à concurrencer les Boeing 777-300ER et 777-8X, l’A350-1000 est entré en phase de production en 2013. La toute première version d’essai est sortie des usines toulousaine d’Airbus le 13 juillet 2016, pour un premier vol à Toulouse-Blagnac le 24 novembre suivant.

La vidéo ci-dessous montre le premier atterrissage à Londres de l’appareil de British Airways.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle