Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Sortie d'usine] La Charal Sailing Team dévoile le chantier de son voilier avant la Route du Rhum

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Vidéo C'est une course avant la course : fabriquer les voiliers avant le départ de la Route du Rhum, le 4 novembre. Le chantier de l'Imoca de la Charal Sailing Team s'est achevé en août, à peine trois mois avant le début de la célèbre transatlantique. Dans une vidéo, le skipper Jérémie Beyou et son équipe retracent les différentes étapes de la construction du bateau. 

[Sortie d'usine] La Charal Sailing Team dévoile le chantier de son voilier avant la Route du Rhum
Le chantier de l'Imoca de la Charal Sailing Team s'est achevé en août, à peine trois mois avant le début de la Route du Rhum.
© Martin Keruzore / Charal

Départ imminent pour la Route du Rhum ! Dimanche 4 novembre, 123 voiliers partiront du port de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et feront la course jusqu’à la ville de Pointe-à-Pitre, sur l'île de Grande-Terre, en Guadeloupe. L’une des catégories très observée de la compétition est celle des Imoca, ces voiliers monocoques de 60 pieds ou 18,28 mètres. Parmi eux, le navire Charal sera piloté par la skipper Jérémie Beyou.

Le bateau a été dessiné par le bureau d’architecture VPLP et construit par CDK Technologies. Il a été spécialement fabriqué pour la Route du Rhum 2018 et surtout le Vendée Globe 2020. Son chantier a débuté en juillet 2017, avec le lancement de la fabrication des formes de moule. Il a pris fin en août avec la mise à l’eau du voilier. Treize mois qui ont représenté une “course contre la montre” pour la Charal Sailing Team.

Un cockpit conçu sur-mesure

Dans une vidéo publiée début octobre, l’équipe retrace les étapes de la fabrication du voilier et présente ses deux plus grandes innovations. Tout d’abord des foils immenses, qui permettent au bateau de planer au-dessus de l’eau à partir d’une certaine vitesse. Ensuite un cockpit conçu sur-mesure, adapté au gabarit de Jérémie Beyou qui a “déterminé les positions de barre, de veille et de manœuvre ou encore les angles de visualisation des voiles”, explique l’entreprise.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle