Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Sortie d'usine] La Bourse de Commerce lève bientôt le voile sur la collection Pinault

Sybille Aoudjhane , ,

Publié le

Vidéo D'art moderne et contemporain, la collection Pinault rassemble plus de 3 000 oeuvres. Quelques-unes d'entre elles seront exposées en plein Paris au sein de l'ancienne Bourse de Commerce aux Halles, un bâtiment réhabilité par l'architecte Tadao Ando. 

[Sortie d'usine] La Bourse de Commerce lève bientôt le voile sur la collection Pinault
Les travaux pour la collection Pinault ont débuté début 2017.
© Collection Pinault

Un grand chapiteau recouvert d’une bâche blanche trône depuis deux ans en plein cœur de Paris. C’est l’ancienne Bourse de Commerce réhabilitée pour accueillir la collection Pinault. Le bâtiment vient de lever le voile et laisse désormais apparaître ses échafaudages : la première ouverture publique devrait avoir lieu cet été 2019.

François Pinault a eu l’autorisation de la ville d’investir les lieux pour un bail de cinquante ans afin de présenter sa collection. Après le Palazzo Grassi (2006) et la Punta della Dogana (2009), Tadao Ando est à nouveau l’architecte d’un espace d’exposition de la collection Pinault.  

"En hommage à la mémoire de la ville, gravée dans les murs de la Bourse de Commerce, j’ai créé un nouvel espace qui s’emboîte à l’intérieur de l'existant pour revitaliser l’ensemble du volume qui sera dédié à l’art contemporain", écrit Tadao Ando pour expliquer sa démarche. L’équipe est nombreuse et rassemble les architectes de l’Agence NeM, Pierre-Antoine Gatier entant qu’architecte en chef des Monuments historiques, Setec pour le groupe d’ingénierie et Bouygues pour la construction.

La structure se découvre : 

L’objectif est d’"inscrire ce bâtiment dans le XXIème siècle, tout en mettant en valeur son importance historique et patrimoniale", selon François Pinault. Au départ une halle au blé, le bâtiment est complètement réaménagé autour de 1889 pour en faire la Bourse de Commerce. Avec la Tour Eiffel, le bâtiment s’inscrit dans le cadre de l’Exposition Universelle de Paris. Les architectes du projet Pinault conservent la structure circulaire du bâtiment ainsi que la coupole en fer et la frise de 1400 mètres carrés enroulée au pied de la coupole. Elle a pour thème le développement de la modernité et du commerce français à l’international.

Le projet architectural consiste à rajouter une structure cylindrique au cœur du bâtiment pour "circonscrire un nouvel espace d’exposition", explique l’Agence NeM, qui collabore avec Tadao Ando. Un balcon est construit en hauteur de la structure cylindrique pour permettre d’avoir un aperçu privilégié de la frise restaurée. 3000 mètres carrés d’espaces d’exposition seront ainsi créés sur des surfaces allant de 100 à 600 mètres carrés. Le projet représente un investissement de 108 millions d’euros, entièrement à la charge de François Pinault et de sa famille. 

Le décoffrage du cylindre : 

"La Bourse de Commerce aura vocation à présenter une programmation conçue à partir d’accrochages thématiques d’oeuvres de la collection Pinault, de monographies consacrées à ses artistes majeurs, de commandes spécifiques, de cartes blanches, et de projets in situ", détaille le site de la collection. L’homme d’affaires et mécène est propriétaire de plus de trois mille œuvres d’art moderne et contemporain.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle