Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Sortie d’usine] L’usine de Fremont où Tesla pense révolutionner l’automobile électrique

Cédric Soares , , ,

Publié le

Vidéo RMC découverte diffusera, mercredi 1er août à 20h50, un numéro du magazine Megafactories dédié à l’usine Tesla de Fremont en Californie (Etats-Unis). L’occasion pour les spectateurs de découvrir le site dont le niveau élevé d’automatisation a longtemps fait la fierté du constructeur.

[Sortie d’usine] L’usine de Fremont où Tesla pense révolutionner l’automobile électrique
La chaîne de production de la Tesla Factory de Fremont en Californie (Etats-Unis)
© Manuel Moragues

Tesla sera à l’honneur du prochain numéro de la série documentaire Megafactories, diffusé mercredi 1er août, à 20h50 sur RMC Découverte. Cet épisode sera l’occasion de découvrir l’usine de production des véhicules électriques du constructeur à Fremont en Californie (Etats-Unis). Sur le ce site de 500 000 m2 sont assemblés les Model S, Model X et Model 3 de la marque. Tesla vise une productions de 500 000 unités par an en fin 2018 alors que l’entreprise a annoncé, début juillet 2018,  être enfin arrivée à l’objectif de 5 000 Model 3 assemblées par semaine. Le constructeur devrait faire point sur la situation lors de l'annonce de ses résultats du second trimestre de l'année fiscale 2018, mercredi 1er août.

La première Model S est sortie des chaînes de production en 2012, deux ans après que Tesla ait racheté l’usine à Toyota New United Motor Manufacturing (NUMMI). Le constructeur s’est longtemps vanté de révolutionner l’industrie automobile, notamment grâce au niveau élevé d’automatisation de la Tesla Factory de Fremont. Le site internet va même jusqu’à évoquer une augmentation de “400 %” de la productivité de l’usine. Sur les images mises en ligne sur la chaîne Youtube de l’entreprise on peut constater la présence de robots à plusieurs niveau de la ligne d’assemblage.

Automatisation excessive de la production

Cette source de fierté s’est révélée être un talon d’Achille pour Tesla. En avril 2018, Elon Musk, dirigeant du groupe a finalement admis sur Twitter que “l’automatisation excessive chez Tesla était une erreur". La robotisation du site serait en partie responsable des retards de production sur la Model 3
 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

02/08/2018 - 15h42 -

Bonjour,j'ai regardé ce reportage hier soir . Effectivement, pour un "non professionnel de l'industrie, l'effet d'image de cette méga usine est très beau : propreté, couleurs bien choisies, personnels motivés et réactifs, robots partout. Bref, presque le paradis industriel . Pour un œil de professionnel, il est évident que le reportage ne montre que le beau coté. Quand on fait le bilan de ce qui a été présenté, on se rend bien compte que tous les maillons intermédiaires des grandes phases robotisées n'ont pas été dévoilés, que la programmation de toutes ces machines étaient loin d'être fine. Et qu'au final, il y avait très peu de monde dans les locaux . La marche et la marge de mise au point restent énormes . Un fait aussi à garder en tête, que le reportage n'a en rien montré : les conditions de travail chez Tesla . Certes cela est très motivant de participer à ces challenge de M.Musk. A quel prix pour les personnels pour tenir les objectifs. Sans parler des couts associés .
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle