[Sortie d'usine] Dans les coulisses de fabrication des nouveaux casques F1 de Bell Racing

Plus de confort, plus de sécurité. Une nouvelle norme a été mise en place pour la conception des casques de F1 utilisés pour la saison 2019, qui débute ce 15 mars à Melbourne (Australie). Retour en image sur les procédés de fabrication de Bell Racing, en compagnie de Kimi Raikkonen et Fernando Alonso.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Sortie d'usine] Dans les coulisses de fabrication des nouveaux casques F1 de Bell Racing
Les derniers casques ont été conçus grâce à une nouvelle norme

Une nouvelle génération de casques a commencé à être utilisée durant les essais de pré-saison de la F1 en février 2019. Développés suite à l’adoption d’une nouvelle norme par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), ils offrent selon cette dernière "une protection balistique avancée, une absorption d'énergie accrue et une zone de protection étendue pour les pilotes".

Répondant au doux nom de FIA 8860-2018, cette réglementation décrit les règles de construction et d'essai que doivent respecter les fabricants de casques pour être autorisés à fournir ce nouvel équipement. Les casques doivent passer différents tests, comme résister à l’impact d’un disque métallique de 225 g lancé à 250 km/h, à un poids de 10 kg lâché à 5 m, à un tir de fusil à air sur la visière, et à l’exposition d’une flamme à 790°C.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Modification dans la conception

Leur conception a également été modifiée. Le haut de la visière a été abaissé de 10 millimètres pour incorporer une protection balistique garantissant plus de sécurité en cas d'impact avec des débris. Les zones de protection latérales ont été étendues.

Elles offrent une meilleure compatibilité avec les appuie-tête des monoplaces les plus récentes, et avec des systèmes de protection de la tête incorporés aux sièges. Enfin, les coques sont composées de matériaux composites avancés, ce qui améliore leur robustesse et leur résistance à l’écrasement et à la pénétration.

Divers accidents ont motivé le projet de modification des casques. Celui du Grand Prix de Hongrie 2009 en particulier, où un ressort a frappé le casque de Felipe Massa - un choc qui a conduit le pilote brésilien à heurter un mur. Principal moteur de l’évolution des normes, il est à l’origine de la volonté d’implémenter une visière plus basse, afin de mieux protéger la zone frontale.

Parmi les constructeurs concernés, l’équipementier Bell Racing produit une partie des nouveaux casques dans ses usines à Bahreïn, non loin du Circuit international de Sakhir. Vous trouverez ci-dessous deux vidéos qui détaillent les procédés de fabrication, agrémentés des commentaires des champions Kimi Raikkonen et Fernando Alonso - ce dernier ayant quitté la F1 à l'issue de la saison 2018.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS