[Sortie d'usine] Dans les coulisses d'Ilford, roi de la pellicule photo noir et blanc

Cette semaine plongée dans l’usine britannique d'Ilford Photo situé à Mobberley dans l’Ouest de l’Angleterre.

Partager
[Sortie d'usine] Dans les coulisses d'Ilford, roi de la pellicule photo noir et blanc
Depuis plus d'un siècle ILFORD s'inscrit comme pionnier de l'argentique en noir et blanc.

En 2019, à l'ère du tout-numérique, on fabrique toujours des pellicules photographiques en noir et blanc ! La mythique société Ilford en est l'un des spécialistes.

Fondée en 1879 par Alfred Hugh Harman dans la ville d’Ilford, la société éponyme se centre sur la production de plaques photographiques. Victime de son rapide succès, elle doit passer à une plus grande usine. En 1989, l’entreprise est acquise par la société américaine International Paper qui possédait alors Anitec avant de fusionner en 1990 pour devenir Anitec Ilford.

La société s'est imposée dans les films noir et blanc jusqu'au milieu des années 2000 où la photographie numérique a tout écrasé sur son passage. En crise, la société fait l’objet d’un rachat par la direction de la maison mère en Angleterre, conduisant à la naissance de la société Harman Technology Ltd en février 2005 et une restructuration en profondeur. Puis en juillet 2005 la firme japonaise Oji Paper Co Ltd rachète la filiale suisse qui s’occupe principalement de la production de papier pour imprimante. L’entreprise est miraculeusement sauvée et continue aujourd’hui de fournir photographes professionnels et amateurs.

Le contrôle avant tout

Pour la fabrication des fameux films 120 et 35mm en noir et blanc, rendez-vous dans l’usine de Mobberley, acquise par Ilford en 1928. Le processus commence avec la création des émulsions dans le noir total, des cristaux d’halogénure d’argent dispersés dans de la gélatine. Ces cristaux ont une importance capitale, en effet, c’est eux qui vont en grande partie déterminer le grain de la photo ainsi que sa capacité à capturer la lumière. Après avoir fait un paquet de codage, on ajoute un agent mouillant puis on sèche les films et l’on passe au revêtement. A ce moment-là les sachets d’émulsion de gélatine sont fondus à 40 °C puis mélangés avec les produits chimiques qui vont former le revêtement- pas moins de trois couches seront nécessaires.

Les pellicules obtenues sont ensuite transportées dans ce que sont appelés des "cercueils", d’énormes boites en métal hermétiquement fermées. Puis on crée des cassettes pour accueillir les pellicules et on procède à l’assemblage. Après un passage dans la chambre noire où une machine enlève 24 à 36 rouleaux d'exposition, les cassettes sont emmenées vers l'emballage et enfin, intervient une étape essentielle du processus : le contrôle qualité. Ici, la moindre égratignure ou marque sur les pellicules est traquée et ces dernières subissent environs quatre tests toutes les cinq minutes. Si les produits sont validés, ils sont emballés et chargés sur des palettes pour être ensuite envoyés à l'entrepôt et livrés au client.

Plongée dans l'usine d'Ilford... en noir et blanc, évidemment !

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS