Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Sortie d’Usine] Dans l’usine Pinarello qui assemble les vélos de l’équipe Sky pour le Tour de France

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Vidéo Le Tour de France touche à sa fin et l’équipe Sky pourrait en remporter l'édition 2018. Si la victoire n’est pas encore assurée pour la formation, le vélo des coureurs remporte d’ores et déjà le titre de bicyclette la plus chère de l’épreuve. Visite de l’usine Pinarello qui l’assemble à Trévise en Italie.

[Sortie d’Usine] Dans l’usine Pinarello qui assemble les vélos de l’équipe Sky pour le Tour de France
L'usine de Trévise de Pinarello assemble 30 000 vélos par an, dont ceux de l'équipe Sky qui participe au Tour de France.
© Copie d'écran chaîne Youtube Team Sky

Les entreprises citées

Dimanche 29 juillet, les coureurs du Tour de France achèveront l’épreuve cycliste mythique sur les Champs Elysées. L’équipe Sky pourrait bien remporter l’édition 2018 de la compétition. Le Britannique Geraint Thomas endosse le maillot jaune alors que son compatriote et coéquipier, Christopher Froome, le suit à la seconde place du classement. Si les sportifs ne peuvent pas encore célébrer la victoire, l’équipe a déjà remporté un titre… celui du vélo le plus cher de la compétition.

Conçu par le spécialiste italien Pinarello, le Dogma F10 coûte 15 000 euros. A lui seul, le cadre en carbone vaut 5 000 euros. Le constructeur équipe Sky depuis 2010 et a déjà remporté cinq Tours de France avec l’équipe : quatre avec Christopher Froome (2013, 2015, 2016, 2017) et un avec Bradley Wiggins (2012). Fondée en 1953 par le coureur cycliste Giovanni Pinarello, la compagnie a été rachetée en 2016 par le fonds d’investissement L Catterton co-créé par le groupe LVMH.

A l’occasion d’une précédente édition du Giro (Tour d’Italie), les caméras de l’équipe Sky ont été filmer l’usine Pinarello de Trévise (Italie). La visite est assurée par Fausto Pinarello, président de l’entreprise et fils du fondateur, accompagné de Elia Viviani, ancien coureur de l’équipe Sky parti chez Quick-Step Floors en 2018.

Le site assemble 30 000 vélos chaque année. Les cadres sont fabriqués à Taiwan. Sur les images, nous pouvons voir les employés de l’usine en polir et peindre plusieurs exemplaires. En fin de parcours, Fausto Pinarello présente deux anciens modèles de 1981 et 1994. Nous pouvons constater les changements de design que le constructeur a pu apporter.

Préparation et maintenance depuis la Belgique

A leur sortie d’usine, les vélos des coureurs passent par l’atelier de Team Sky service course à Deinze en Belgique, avant de rejoindre les routes du Tour. Tout au long de l'année, les employés qui s’y affairent assurent la préparation et la maintenance de près de 150 vélos.

Sur une seconde vidéo, également mise en ligne par l’équipe Sky, on observe Ivan Millan, mécanicien, travailler sur un vélo du coureur franco-russe Pavel Sivakov qui a rejoint l’équipe en début de saison 2018.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle