Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

[Sortie d'usine] Chocolats Weiss, la manufacture à la pointe du praliné

Sybille Aoudjhane ,

Publié le

Il y en aura plein les paniers, des pralinés. Comme chaque année, le week-end de Pâques est l'occasion de faire le plein de chocolats en tous genres. La marques Weiss fait partie des plus anciennes chocolateries de France. Retour sur son parcours artisanal. 

[Sortie d'usine] Chocolats Weiss, la manufacture à la pointe du praliné
Les chocolats pralinés sont considérés comme la spécialité de la marque.
© Weiss

Aux pralines ou aux amandes, noir ou au lait... si nous avons accès à autant de variétés de chocolats, c’est en partie grâce à Eugène Weiss. Tout commence en 1882, à Saint-Etienne (Loire). L’Alsacien crée sa marque Haut Chocolat, pour laquelle il s’entraîne à maîtriser l’art du praliné et de l’assemblage.

Très vite, la boutique Chocolats Eugène Weiss est créée. Face au succès, il construit la chocolaterie qui assure la production des chocolats Weiss en 1907. Depuis, de nombreux moulages de chocolats sont apparus : le Napolitain, petit morceau de chocolat pour accompagner le café. Puis la Nougastelle, considérée comme la spécialité de la marque : "Tout le savoir-faire des générations Weiss est concentré dans ces bonbons, encore fabriqués de façon artisanale, à la main. Deux feuilles de nougatine entourant un praliné amandes-noisettes", décrit la marque sur son site.

"Elle est l’une des dernières chocolateries françaises à maîtriser l’ensemble de la fabrication : sélection des fèves, assemblage, torréfaction à l’ancienne à la boule à gaz, concassage, moulin à cacao, pétrin, broyage et conchage", ajoute Made in France Tv qui nous emmène dans les coulisses du site de production, toujours à Saint-Etienne. Les fèves proviennent du Vénézuela, d'Equateur, de Trinidad, de Madagascar, du Vietnam, du Ghana et de la République Dominicaine.

Avec ces fèves de cacao, cette ancienne chocolaterie réalise tous les modèles : bonbons, plaquettes... et même un condiment. En 2005, Weiss sort Vinecao, un condiment à base de cacao élaboré par le cuisinier Bruno Ménard, anciennement récompensé de trois étoiles Michelin. En 2013, Weiss est repris par le groupe Bongrain, désormais appelé Savencia. Un an après, Weiss est labélisé Entreprises du patrimoine vivant, un label de l’Etat français qui récompense un patrimoine économique spécifique issu de l’expérience manufacturière, la mise en œuvre d’un savoir-faire rare et l’attachement à un territoire.

Vidéo de Made in France TV, la chaîne du savoir-faire français sur Youtube

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle