Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Sortie d'usine] A l'occasion de la Ryder Cup, découvrez l'assemblage des clubs de golf

Simon Chodorge ,

Publié le , mis à jour le 24/09/2018 À 11H38

Vidéo Du 25 au 30 septembre, la Ryder Cup se déroule pour la première fois en France. La célèbre compétition de golf est l'occasion de se pencher sur l'assemblage des clubs dans une usine d'une entreprise emblématique de ce sport : Callaway.

[Sortie d'usine] A l'occasion de la Ryder Cup, découvrez l'assemblage des clubs de golf
Du 25 au 30 septembre, la Ryder Cup se déroulera pour la première fois en France.
© Callaway / YouTube

La 42ème édition de la Ryder Cup se tient du 25 au 30 septembre au Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines). C’est la première fois que la France accueille la célèbre compétition de golf et c’est seulement la deuxième édition organisée en Europe continentale. Troisième événement sportif le plus médiatisé après la Coupe du monde de football et les Jeux olympiques, l’événement devrait réunir 60 000 visiteurs par jour. Alors que le golf est méconnu en France, c’est l’occasion de nous pencher sur la fabrication d’un équipement emblématique : le fer.

Basée à Carlsbad, en Californie, l'américaine Callaway fait partie des marques d’équipement célèbres sur les parcours. Elle a engrangé plus de 1 milliard de dollars de ventes en 2017. L’entreprise n’est pourtant pas très vieille, son histoire remonte à 1982.

Dans une vidéo, elle révèle l’assemblage en usine de ses fers “custom”. La personnalisation joue sur de nombreux paramètres: couleurs, matière et longueur du manche, grip et bien évidemment angle de la “tête” du fer. C’est cette angle qui détermine la trajectoire de la balle. Plus l’angle du club est “ouvert”, plus la balle est susceptible d’aller haut. Plus l’angle est “fermé”, plus la balle gagnera en distance mais à petite hauteur.

La tête du fer est soudée en fin d'assemblage

Après avoir sélectionné les pièces détachées du club, les assembleurs vérifient justement les angles du fer grâce à un appareil de mesure (à 40 secondes dans la vidéo). L’ouverture de la tête compte aussi bien que son inclinaison par rapport au manche et au sol. Une machine permet de corriger ces paramètres.

Par la suite, Callaway donne à voir l’ajustement du manche (à 1:24) et la fixation du grip (à 2:04). Le club est ensuite pesé (2:34) mais ce n’est qu’à la toute fin de l’assemblage qui la tête du fer est soudé au manche grâce à de la résine (2:45). Une fois la résine durcie, l’entreprise peut emballer les clubs puis les livrer. Direction le dix-huit trous.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle