[Sortie d'usine] A l'usine de Mirabel au Québec, Airbus prépare le premier A220 destiné à Air France

Alors que neuf compagnies aériennes dans le monde disposent déjà des A220 d'Airbus, Air France s'apprête à recevoir ses premiers appareils d'ici septembre. A l'approche de cette échéance, les équipes d'Airbus de l'usine de Mirabel au Québec finalisent la livrée tricolore emblématique de la compagnie aérienne française.  

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Sortie d'usine] A l'usine de Mirabel au Québec, Airbus prépare le premier A220 destiné à Air France
Air France recevra en septembre sa première livraison de Airbus A 220-300.

Plus que deux mois. Air France s’apprête à recevoir dès septembre sa première livraison d’A220-300, le monocouloir court et moyen-courrier d’Airbus, capable d'accueillir près de 150 passagers. Les appareils seront livrés depuis l’usine d’assemblage de Mirabel au Québec (Canada). Celle-ci prépare la dernière finition avant leur envol : la livrée aux couleurs de la compagnie aérienne française dont le fameux hippocampe ailé.

Le site de Mirabel portait auparavant les couleurs de Bombardier. Initialement porteur du projet, le constructeur canadien n’avait pas pu suivre et s’était délesté du programme CSeries (nom de l'appareil à l'époque) en février 2020.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un modèle plus léger avec plus de composites

La commande de 60 appareils pour Air France est censée remplacer les A 318 et 319 sur les court et moyen-courriers. Par rapport à ces derniers, les A 220 consomment 20 % de carburant en moins et réduisent leur empreinte sonore de 34 %. Ce gain d’énergie et d’impact sonore est notamment dû à une utilisation plus importante des pièces en composites dans les A 220. Pour rappel, Air France vise à réduire de 50% des émissions de CO2 par passager/km d’ici à 2030 par rapport à 2005.

A LIRE AUSSI

Bien que française, la compagnie Air France n’a pas été la première à bénéficier des A 220.164 appareils ont été livrés fin juin 2021 auprès de neuf opérateurs différents dont Delta Airlines (Etats-Unis), Swiss Air Lines, Korean Air ou encore Air Canada. Tous les A 220 destinés aux compagnies aériennes américaines sont quant à eux produits à l’usine de Mobile en Alabama. « À terme, vers le milieu de la décennie, nous assemblerons environ 10 avions par mois à Mirabel et 4 avions par mois à Mobile », explique un porte-parole d’Airbus à L’Usine Nouvelle.

A LIRE AUSSI

Avant d’atteindre Paris et de faire voyager les passagers d’Air France, l’A 220 devra effectuer une série de tests au sol et en vol. Après son arrivée, le personnel navigant d’Air France sera formé pendant plus d’un mois à bord de cet appareil.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS