International

[Sortie d'usine] A Gaydon, comment Aston Martin assemble ses modèles de voitures de luxe

Hubert Mary , , , ,

Publié le

Vidéo Dans l'usine de Gaydon en Angleterre, le constructeur britannique Aston Martin assemble ses modèles de voitures de luxe et de course. Une affaire de patience et de savoir-faire... mise en sommeil provisoirement à cause du Covid-19, mais qui ne devrait plus tarder à reprendre.  

[Sortie d'usine] A Gaydon, comment Aston Martin assemble ses modèles de voitures de luxe
L'Aston Martin Rapide E, premier modèle du constructeur entièrement électrique, dont la commercialisation (repoussée) serait prévue en 2020.
© Aston Martin

Vous voulez connaître les secrets de fabrication des voitures de luxe ? Depuis onze ans, la petite ville de Gaydon, située dans le centre de l'Angleterre, abrite le siège social et la principale usine du constructeur Aston Martin. Un site ultramoderne qui emploie 700 salariés pour une production d'environ 4 000 modèles par an.

Mis à part les légendaires moteurs V8 4,7 litres et V12 5,9 litres, construits chez Royal Motors à Cologne (Allemagne), l'ensemble des étapes de fabrication des modèles luxueux sont regroupées à Gaydon. Loin de l'image d'Épinal de l'usine automobile entièrement automatisée, la plupart des opérations d'assemblage se font à la main chez Aston Martin. C'est à Gaydon que sont notamment dessinés les modèles emblématiques de la marque, comme la DB11, la Vantage, la DBS Superleggera ou encore la DBX…

Un bâtiment ultramoderne

L'usine de Gaydon répond aux nombreux critères de performances environnementales, notamment dans le choix des matériaux (béton, bois, verre...) Une large verrière accueille d'emblée les visiteurs, derrière laquelle le constructeur a disposé les modèles qui ont fait l'histoire de la marque, depuis sa création en 1913.  

Après la construction d’un centre de design en 2007 et le rapatriement de la fabrication de la Rapide en 2011, Aston Martin concentre aujourd'hui l'ensemble de ses activités sur le site de Gaydon.

200 heures de travail pour un seul modèle

En plus des neuf mois de travail en recherche et développement (comprenant la conception et le dessin des nouveaux modèles), deux cents heures d'assemblage en atelier sont nécessaires pour produire une Aston Martin. Une chaîne de production dont la plupart des opérations sont réalisées à la main, notamment les nombreuses étapes de couture. Une centaine d'employés est affectée spécialement aux tâches de revêtement des sièges et du tableau de bord. Selon Aston Martin, plus de 5 632 km de fils ont été utilisés en 2019, soit environ la distance entre Paris et New-York (Etats-Unis).

La peinture des modèles nécessite à elle seule 50 heures de labeur et le concours de 50 ouvriers spécialisés. Un savoir-faire à découvrir dans la vidéo ci-dessous. Même si provisoirement, la production a dû être suspendue à cause du Covid-19. Le site de production d'Aston Martin de St Athan, situé au Pays de Galles, a néanmoins repris le 5 mai. "À partir des enseignements en matière de santé et de sécurité que nous tirerons de la réouverture de St Athan, nos activités de fabrication à Gaydon devraient reprendre par la suite", promet le constructeur britannique.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte