Sophie Schmidtlin, marieuse de savoir-faire

Sophie Schmidtlin 43 ans, ingénieur en chef développement plate-forme véhicule de Renault 

Partager


Crédits : Guittet Pascal


"Au cœur du réacteur nucléaire". Voilà comment Sophie Schmidtlin décrit son job chez Renault depuis le 1er avril. Cette spécialiste de la mécanique coordonne un projet majeur de l’Alliance, le développement d’une nouvelle plate-forme pour la Chine, dont le lancement est prévu après 2018. "L’organisation est complexe, car je travaille avec trois pays asiatiques. La Chine et le Japon pour Nissan, et la Corée, où Renault a un centre d’ingénierie. Avec le décalage horaire, mes matinées sont bien chargées ! ", précise Sophie Schmidtlin.

La direction du "premier vrai projet de codéveloppement de plate-forme entre Renault et Nissan", souligne-t-elle, fait écho à son parcours. Au milieu des années 1990, toute jeune diplômée, elle avait passé trois ans aux États-Unis pour intégrer un process de fabrication innovant dans le secteur de la mécanique, racheté à une société américaine. L’an passé, elle pilotait la réorganisation de l’ingénierie Renault pour une meilleure convergence avec Nissan.

"Sophie a su être le trait d’union entre les niveaux opérationnels de notre organisation internationale et le top management", met en avant Marc Bodin, le directeur stratégie et développement plates-formes. Ce rythme d’enfer ne fait pas peur à cette marathonienne : "J’aime la complexité de l’industrie automobile et la mise en commun de talents pour réussir un nouveau projet".

CONSEIL A UNE DEBUTANTE

"Être organisée pour gérer vie privée et vie professionnelle, et avoir la conviction de ce qu’on veut faire pour convaincre les autres"

Pauline Ducamp

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS