Sony veut grimper sur le podium du marché des smartphones

Sony, qui ambitionne de devenir le troisième fabricant mondial de smartphones après Samsung et Apple, abordera avec prudence certains marchés comme les Etats-Unis et la Chine, a déclaré ce vendredi 11 octobre à la presse le directeur général Kazuo Hirai.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Sony veut grimper sur le podium du marché des smartphones

Sony, qui ambitionne de devenir le troisième fabricant mondial de smartphones, abordera avec prudence certains marchés comme les Etats-Unis et la Chine, a déclaré ce vendredi 11 octobre à la presse le directeur général Kazuo Hirai.

60% des ventes en Europe et au Japon

Les smartphones doivent être à la pointe du redressement de la division électronique, a-t-il dit, mais pour l'heure les combinés Xperia ont du mal à exister en dehors de l'Europe et du Japon, qui représentent 60% des ventes.

Sony était le neuvième fabricant mondial de combinés mobiles au deuxième trimestre, selon le cabinet Gartner. Aux Etats-Unis, il n'est proposé que par le quatrième opérateur T-Mobile US. Il ne parvient pas davantage à s'imposer en Chine en dépit de contrats avec les trois principaux opérateurs.

"Notre première priorité est de maintenir notre part de marché au Japon, voire de l'augmenter", a dit Kazuo Hirai.

"Ensuite, nous voulons nous battre pour augmenter notre part de marché en Europe, où elle est assez élevée. Ce sont nos deux priorités dans lesquelles nous investissons beaucoup de nos ressources de management."

"Mais aller sur le marché américain nécessite beaucoup de ressources et de marketing, nous devons donc procéder pas à pas."

Concurrence de l'iPhone au Japon

Le marché japonais n'est cependant pas acquis à Sony dans la mesure où Apple a pu finalement proposer le mois dernier son iPhone par le biais de NTT DoCoMo, le premier opérateur nippon, après près de cinq années d'attente.

Kazuo Hirai pense toutefois que la réputation du Xperia au Japon lui permettra de surmonter la menace que constitue Apple.

Sony veut vendre 42 millions de smartphones dans le monde lors de l'exercice en cours, qui sera clos fin mars.

Samsung Electronics est devenu le leader mondial des smartphones l'an passé avec 218,2 millions de combinés livrés, selon le cabinet IDC. Apple a occupé la deuxième place avec 135,9 millions d'unités. Nokia, qui vend sa division combinés à Microsoft, était troisième avec 35 millions d'exemplaires.

Avec Reuters (Reiji Murai; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS