Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Sony s’allie à Yamaha pour concevoir une navette autonome ultra-connectée

Juliette Berne , , ,

Publié le

Vidéo Sony a annoncé le 21 août son union avec Yamaha dans la création d’un véhicule autonome nommé SC-1 offrant une nouvelle expérience de conduite audio et visuelle. 

Sony s’allie à Yamaha pour concevoir une navette autonome ultra-connectée
Le SC-1 aura une vitesse maximale de 19 km/h et pourra transporter jusqu'à cinq personnes, leur offrant une expérience unique de divertissement.
© Sony

Se contenter d’observer le paysage par les fenêtres durant ses trajets quotidiens serait-il devenu obsolète ? Ce 21 août, Sony Corporation a annoncé s’être allié avec le géant Yamaha Motors pour une toute nouvelle expérience de déplacement.

Entièrement électrique la SC-1 (sigles de Sociable Cart) ne se contente plus de simplement déplacer ses voyageurs d’un point B à un point A mais de leur offrir un moment agréable grâce à la technologie de conduite autonome de Yamaha Motors et le savoir-faire de Sony en terme de divertissement.

Le véhicule circulera grâce à des caméras, des capteurs à ultrasons et LiDAR (télédétection par laser) permettant d’offrir aux voyageurs une vue au-delà des capacités humaine et même de voir la nuit sans phares. Les occupants recevront ainsi des images de la région locale projetées sur un moniteur 4K de 49 pouces et cinq moniteurs 4K de 55 pouces directement capturés par les caméras du véhicule et projetés au niveau des fenêtres. Le véhicule proposera également une expérience de réalité virtuelle et augmentée ainsi que des publicités qui grâce à l’intelligence artificielle pourront être ciblées en déterminant l'âge et le sexe des passagers.

D’une vitesse maximale de 19km/h, la SC-1 pourra accueillir jusqu’à cinq personnes, sera équipée de freins à disques hydrauliques sur ses quatre roues ainsi que d’une suspension à double triangulation à l’avant et d’une suspension à bras articulé à l’arrière. Le véhicule peut également être utilisé à distance par une personne visionnant les images des caméras via le cloud.

 Sony n'en est pas à son coup d'essai                                                                         

Le projet, sur les rails depuis 2016 sera lancé cette année au Japon bien qu’il ne soit pas mis à la vente et un prototype a déjà été mis au point en 2017. Mais Sony n’en est pas à ses débuts dans la conception de véhicules autonomes. En 2018 déjà, il s’était allié avec la ligne d’hôtels japonais Kanucha Bay resort pour la création du SC-1 Moonlight Cruise qui proposait une durée de conduite limitée tout en profitant d’un divertissement audio et vidéo, ainsi que d’une expérience de réalité augmentée sur fond d’un golfe de nuit à Okinawa.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle