Sony veut concocter un robot cuisinier avec l’université Carnegie Mellon

En collaboration avec l’université américaine Carnegie Mellon, le géant japonais de l’électronique Sony travaille au développement d’un robot domestique capable de cuisiner et de servir des plats. Basé sur l’intelligence artificielle, le projet pourrait aboutir dans 5 ans.

Partager
Sony veut concocter un robot cuisinier avec l’université Carnegie Mellon
Du robot chien Aibo, disponible aujourd'hui, Sony veut passer au robot cuisinier dans 5 ans

Vous aimez les bons petits plats mais vous n’avez pas le temps ou le savoir de les préparer vous-même à la maison ? Sony compte vous proposer un robot cuisinier pour le faire à votre place. C’est l’objet du partenariat de recherche conclu entre le géant japonais de l’électronique et l’université américaine Carnegie Mellon.

Des robots spécifiques dans un deuxième temps

Les premiers efforts communs de recherche et de développement porteront sur l'optimisation de la préparation, de la cuisson et de la livraison de plats cuisinés. Ce domaine de recherche et développement a été choisi parce que la technologie nécessaire à un robot cuisinier capable de gérer les tâches complexes et variées de préparation et de livraison de plats cuisinés pourrait être appliquée à un ensemble plus large de tâches dans l’industrie. Les applications pourraient inclure celles où les machines doivent manipuler des matériaux fragiles et de forme irrégulière et exécuter des tâches complexes. De plus, ces robots devraient pouvoir fonctionner dans de petites zones, ce qui pourrait être utile à de nombreuses autres industries où la place est comptée.

Dans un premier temps, les chercheurs s'appuieront sur des robots de manipulation et des robots mobiles existants. Il est prévu qu’ils développent ensuite de nouveaux robots spécifiques à la préparation de plats prédéfinis et dont la mobilité sera confinée à un espace limité. Selon les besoins du consommateur, les offres alimentaires et les méthodes de préparation pourraient être ajustées en fonction des restrictions alimentaires personnelles et de la disponibilité de certains ingrédients. La nourriture pourrait être livrée à la maison ou au bureau. Le robot pourrait se charger de mettre la table et les couverts avant de servir les plats.

Grand défi d'automatisation

Ces recherches se dérouleront principalement à la School of Computer Science de l’universite de Carnegie Mellon à Pittsburgh, en Pennsylvanie, impliquant un groupe de chercheurs et d’étudiants de la faculté de robotique, d'intelligence artificielle et d'apprentissage automatique. "Elaborer et servir de la nourriture est un immense défi pour l'automatisation, déclare Andrew Moore, doyen de de l’université Carnegie Mellon dans le communiqué. Nous sommes enthousiaste de voir les machines et logiciels qui pourraient émerger de nos travaux".

"Nous sommes confiants que ces recherches produiront des technologies qui auront un impact sur la robotique dans un grand nombre d'applications, affirme de son côté Hiroaki Kitano, chef du projet chez Sony. Ce travail a le potentiel de rendre les vastes possibilités de l'intelligence artificielle et de la robotique plus familières et plus accessibles au grand public. Il pourrait également aider ceux qui réalisent les tâches quotidiennes difficiles, telles que la préparation d’aliments." Le projet pourrait se concrétiser par un robot cuisinier dans 5 ans.

Sony est déjà présent dans la robotique ludique avec son robot-chien Aibo qu’il a réssuscité au début 2018 après près de 10 ans d'arrêt de commercialisation. Mais le groupe mise sur les nouveaux développements dans l’intelligence artificielle et le cloud pour s’attaquer aussi à la robotique professionnelle.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS