Sony annonce le lancement de six jeux pour smartphones

TOKYO (Reuters) - Sony sortira six jeux pour smartphones au cours de son prochain exercice fiscal, espérant connaître avec ses licences de jeux le même succès que son concurrent Nintendo avec son Pokemon GO.
Partager

Les futurs titres, qui reprendront quelques-unes des franchises les plus connues du groupe japonais, comme le jeu pour PlayStation Everybody's Golf, seront disponibles sur les plates-formes iOS d'Apple et Android de Google.

Une entrée agressive sur le segment à croissance rapide est perçue comme une nécessité pour Sony, sa division jeux étant devenue son plus grand centre de profit après la restructuration de son activité électronique grand public.

Sony a annoncé mercredi travailler au total sur 10 jeux pour smartphones, dont ceux qui seront lancés au cours de son exercice fiscal commençant en avril. Les 10 titres déclinent notamment PaRappa the Rapper et Arc The Lad.

Ils seront d'abord commercialisés au Japon puis dans d'autres pays d'Asie, a précisé à des journalistes Tomoki Kawaguchi, patron de la division jeux mobiles de Sony.

Cette annonce intervient alors que Nintendo doit lancer sa version de Super Mario Bros pour iPhone la semaine prochaine.

Alors que les ventes décevantes de la console WiiU ont poussé Nintendo à miser sur le marché des jeux pour mobile, Sony peut se targuer du succès de sa PlayStation 4. Le groupe a annoncé qu'il avait passé mardi le cap des 50 millions de consoles vendues depuis la sortie de la PS4 en 2013.

Mais Sony doit faire face à une forte concurrence sur le segment des smartphones dans des pays comme le Japon, où les jeux pour supports mobiles représentent plus de la moitié du marché mondial estimé à 12,4 milliards de dollars (11,55 milliards d'euros).

Les analystes doutent que Sony parvienne à s'imposer sur ce marché parce qu'il ne dispose pas de personnages populaires comme les Super Mario et autres Donkey Kong de Nintendo.

"Sony, à la différence de Nintendo, n'est pas parvenu à investir de manière cohérente dans la propriété intellectuelle, notamment parce que le groupe a concentré ses efforts sur le redressement de ses bénéfices", a expliqué Hideki Yasuda, analyste chez Ace Research Institute.

(Makiko Yamazaki; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS