L'Usine Aéro

Son of Blackbird, le projet d'avion espion hypersonique de Boeing pour remplacer le SR-71

Léna Corot , ,

Publié le

Vidéo Boeing a dévoilé un design d'avion hypersonique pour venir remplacer d'avion espion SR-71 Blackbird. Avec ce "Son of Blackbird", Boeing espère envoyer son avion à Mach 5.

Son of Blackbird, le projet d'avion espion hypersonique de Boeing pour remplacer le SR-71
Avec ce "Son of Blackbird", Boeing espère trouver un remplaçant au SR-71 Blackbird de Lockheed Martin.
© Boeing/DR

Boeing a dévoilé un concept d'avion hypersonique. Ou plus précisément le design de ce à quoi pourrait ressembler le remplaçant de l'avion espion SR-71 Blackbird de Lockheed Martin. Boeing a profité de l'American Institute of Aeronautics and Astronautics SciTech (AIAA SciTech Forum) à Orlando (Floride, Etats-Unis) qui se tient du 8 au 12  janvier pour évoquer ce projet de "Son of Blackbird" à Aviation Week.

Mais ce n'est qu'un simple concept, encore très loin d'une quelconque fabrication d'un prototype. Si ce concept était retenu, Boeing suivrait deux étapes dans sa réalisation, relève Popular Mechanics. La première serait de réaliser des tests en vol d'un avion disposant d'un seul moteur et faisant la taille d'un F-16 cela permettrait de démontrer la faisabilité du projet. Puis, Boeing fabriquerait un engin bimoteur ayant des dimensions similaires à celles du SR-71 soit une longueur de 32.74 mètres, détaille Popular Mechanics.

Un avion pouvant atteindre Mach 5

L'objectif de Boeing est de parvenir à fabriquer un avion pouvant aller à Mach 5. Un des défis technologiques est donc dans la réalisation d'une motorisation suffisamment puissante. Boeing prévoit de développer un moteur combinant un turboréacteur classique afin que l'avion atteigne Mach 3 puis de passer dans une autre configuration afin d'atteindre Mach 5 et plus en utilisant un statoréacteur ou superstatoréacteur.

Dans ce domaine, l'avionneur a déjà de l'expérience comme le rappelle Popular Mechanics. Boeing a notamment développé l'avion sans pilote hypersonique X-51 qui a atteint une vitesse de Mach 5.1 lors d'un essai en mai 2013 avec son superstatoréacteur. Toutefois, ce dernier a été lâché depuis un B-52 Stratofortress : il a utilisé un propulseur pour atteindre Mach 4.8 avant d'utiliser un superstatoréacteur pour atteindre Mach 5.

Mais le remplaçant du SR-71 doit être capable de décoller, d'accélérer et de ralentir tout seul, ce qui est bien plus complexe. Boeing travaille sur un système de motorisation combinant turboréacteur classique, statoréacteur et superstatoréacteur. Avec une telle configuration, l'avion utilise son turboréacteur classique afin d'atteindre Mach 3 puis le système doit transiter vers l'utilisation d'un stratoréacteur pour dépasser cette limite avant d'utiliser un système inverse pour décélérer et atterrir. Mais pour l'instant Boeing n'en est qu'au premier design d'un concept d'un "Son of Blackbird".

 

Vidéo de quatrième essai du Boeing X-51 qui atteint Mach 5.1 :

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/01/2018 - 09h21 -

Fin des années 50, nous avions un proto similaire en France : Nord 1500 Griffon II Combinaison d'un turboréacteur et stratoréacteur à la manière des avions Leduc. Malheureusement sa vitesse était limité par la tenue à la température de sa structure.
Répondre au commentaire
Nom profil

07/02/2019 - 10h27 -

C'est justement pour toutes ces raisons que vous indiquez que les labos de Livermore ont travaillé depuis vingt cinq ans les idées de Sakharov et Jean-Pierre Petit sur les technologies MHD (magnetohydrodynamiques) et plasma associés pour faire en sorte d’annuler les barrières du big bang...et faire des missiles volant au delà de Mach 11 et plus...mais extrapoler ces technologies directement sur un avion civil...pas touche, c'est réservé au domaine militaire...mauvais calcul, car les russes et les chinois, vingt ans après sont sur le coup...militaire aussi. L'espèce humaine est la pire espèce de l’univers, son intelligence passe d'abord et toujours,ressources comprises, dans la fabrication de bombes avec leurs lanceurs en priorité. Lamentable mais nourri grassement une caste d'humains. Devinez laquelle.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte