Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Solvay vend les derniers vestiges de Rhône-Poulenc

,

Publié le

Solvay vend les derniers vestiges de Rhône-Poulenc
Le site de Chalampé (Haut-Rhin) est l’un des trois rachetés à Solvay par BASF.

Le géant belge va vendre ses activités dans les polyamides à son concurrent allemand BASF pour 1,6 milliard d’euros. Il achève ainsi un cycle d’une quarantaine d’opérations visant à se désengager de la chimie de base fortement concurrentielle (et moins rentable) et à se recentrer vers la chimie de spécialité « à haute valeur ajoutée ». Il signe surtout le transfert définitif du dernier symbole de ce qui faisait Rhône-Poulenc avant que le groupe ne soit démantelé. Solvay permet aussi à son rival de conforter son leadership dans le Nylon. En France, 1 300 salariés et trois usines sont concernés par cette opération : Chalampé (Haut-Rhin), Valence (Drôme) et Lyon (Rhône). La CFE-CGC a immédiatement demandé que des investissements soient réalisés par BASF sur ces sites, qui ont été « victimes d’une chute d’investissements depuis deux ans par Solvay ». De son côté, la FCE-CFDT a réclamé des garanties sur la pérennité de tous les emplois en France et dans le reste du monde. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle