Solvay quitte les PVC en avance

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Avec deux ans d’avance, le chimiste Solvay va sortir d’Inovyn, la coentre­prise dans les chlorures de vinyle créée en juillet?2015 avec son concurrent suisse Ineos dans le but de se désengager des PVC en Europe. La sortie, prévue pour 2018, devait assurer à Solvay un paiement complémentaire de 250?millions d’euros. Il en recevra finalement 335?millions après la réalisation de la transaction au second semestre 2016. Une sortie jugée opportune dans la mesure où l’intégration des équipes et des actifs s’est faite rapidement, en assurant une solidité à la coentreprise. « Cela nous permet de nous concentrer davantage sur la transformation du portefeuille du groupe, tout en réalisant une première étape de désendettement », a expliqué ­Jean-Pierre ­Clamadieu, le président[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte