Solvay et Invista pérennisent la plateforme de Chalampé

Renouvelée pour 99 ans, la co-entreprise entre Solvay et Invista, qui produit un intermédiaire chimique de la production de nylon, sera désormais autonome. Le site pourrait également accueillir une nouvelle technologie testée par Invista, ce qui générerait un investissement majeur.

Partager
Solvay et Invista pérennisent la plateforme de Chalampé

Pour l’usine chimique de Solvay (ex Rhodia Opérations) à Chalampé (Haut-Rhin), l’un des plus grands sites au monde de production de sel de nylon et de ses intermédiaires (polyamide 6.6), l’avenir s’annonce sous de beaux auspices. Le chimiste belge et son partenaire américain Invista viennent de reconduire pour 99 ans leur co-entreprise dans la production d’adiponitrile (ADN), un intermédiaire chimique clé dans la fabrication du nylon. La joint-venture, Butachimie, est née il y a 40 ans, de l’association entre Rhône-Poulenc et DuPont de Nemours, le premier fournissant le terrain et le personnel, le second la technologie ADN.

Des dizaines de créations d’emplois à venir

Butachimie, ont décidé Solvay et Invista, sera désormais autonome. 400 salariés du site travailleront donc directement pour elle, les 600 autres restants dans le giron de Solvay, qui conserve les unités d'acide adipique et l’opération de celles d'hexaméthylène diamine. Une réorganisation qui devrait conduire à la création de plusieurs dizaines d'emplois.

Une étude de faisabilité avant d’envisager les investissements

Avec 500 000 tonnes par an, Chalampé est le premier producteur mondial d’ADN. Mais l’usine est concurrencée par des pays où le gaz est devenu bon marché. Elle espère donc pouvoir bénéficier d’une nouvelle technologie d’Invista, en cours d'industrialisation sur une unité aux Etats-Unis. Mais rien n’est acté, insiste-t-on chez Solvay.

L’implantation de cette technologie à Chalampé, qui pourrait représenter des centaines de millions d’euros si elle était actée mais qui n’interviendrait pas avant 2017, est conditionnée à une étude de faisabilité, technique et économique. Le procédé emploierait toujours le butadiène comme matière première mais de manière plus efficace.

En parallèle, Solvay ambitionne aussi de transformer le site de Chalampé en plateforme, afin d’accueillir de nouvelles entreprises. La direction du site avait déjà tenté d'accueillir des industriels à Chalampé ces dernières années. Mais sans succès, racontent nos confrères de Chimie Pharma Hebdo.

Sur ce site de 125 hectares, 30 à 40 hectares de foncier seraient disponibles. Linde, Air Products ou encore Dalkia ont déjà répondu présents, profitant des opportunités de partage d'utilités, de services, de matières premières, de procédés, ou encore d'équipements. Le site alsacien dispose aussi de rares atouts logistiques avec la disponibilité des modes de transport fluvial, ferroviaire et routier sur place.

Gaëlle Fleitour

0 Commentaire

Solvay et Invista pérennisent la plateforme de Chalampé

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS