Solvay cède pour 1 milliard d'euros son acétate de cellulose

Partager

solvay-fribourg

Solvay a signé un accord en vue de la cession de son activité de câbles d’acétate de cellulose (business unit Acetow) à un fonds de capital-investissement géré par la société Blackstone. Ces câbles sont essentiellement destinés à fabriquer des filtres pour cigarettes.

La transaction est établie sur la base d’une valorisation de l’activité d’environ un milliard d’euros, soit un multiple de l’ordre de 7 fois l’EBITDA. Le produit de la vente contribuera au désendettement de Solvay.

Le groupe devrait générer une plus-value d’environ 150 millions d’euros après impôt.
La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2017, à l’issue des procédures sociales en vigueur et après l'accord des autorités de la concurrence.
Cette cession va réduire sensiblement la taille du portefeuille de produits biosourcés de Solvay. Le groupe conserve toutefois des références comme l'épichlorhydrine Epicerol, les solvants Augeo, de la vanilline naturelle, ainsi que de nombreux tensioactifs dans sa branche Novecare (formulation)…
Un savoir faire unique

La business unit Acetow possède un savoir-faire unique qui consiste à acétyler de la cellulose pour fabriquer des câbles pour cigarettes et plus marginalement des fibres pour des applications dans le textile ou des matières plastiques comme pour les montures de lunettes. Le procédé de fabrication de câbles d’acétate de cellulose démarre par un traitement de la cellulose à l’anhydride acétique. Cette opération conduit à la fabrication de flocons d’acétate de cellulose. Ces flocons sont ensuite transformés en fils, puis regroupés par milliers pour former des câbles que l’on va friser avant de les conditionner dans des balles de 500 kg livrées aux manufactures de tabac.

Ces dernières années, Solvay avait aussi participé au projet Accoya, correspondant à du bois acétylé dans la masse pour suppléer les bois exotiques surexploités (au-delà de leur capacité de renouvellement) dans des applications en extérieur, de type terrasses, bardages, portes ou fenêtres. La mise en point du procédé est à mettre à l’actif de la société Accsys dont Solvay avait acquis un droit de licence en 2012.

Sujets associés

NEWSLETTER Bioéconomie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS