SolidWorks veut aider ses clients à surmonter la crise

J'ai rencontré ce matin Jeff Ray, CEO de SolidWorks. L'occasion de faire avec lui le point sur les évolutions à venir de son offre, qu'il voit comme un ensemble d'outils d'aide à l'innovation, pour des clients soucieux de sortir au mieux de la crise actue

Après avoir satisfait au contrôle d'identité, pas encore très bien rodé, badgé une demi-douzaine de fois, repéré la salle de réunion sur un plan 2D affiché au mur - un comble dans l'antre du 3D - j'ai finalement retrouvé Jeff Ray, CEO de SolidWorks dans le nouveau quartier général de Dassault Systèmes à Vélizy (78).

Enfin, Dassault Systèmes SolidWorks devrai-je dire, puisque le nom de l'éditeur américain a changé l'été dernier. « Une manière de montrer plus efficacement que nous appartenons bien au groupe Dassault Systèmes, avec lequel nous partageons les perceptions des besoins des utilisateurs, les visions et certaines technologies », explique Jeff Ray. « Nous fonctionnons un peu de la même manière que Mini et BMW, qui partagent de nombreux éléments et technologies, tout en proposant des voitures fondamentalement différentes. Pour le plus grand succès des deux constructeurs d'ailleurs ».

C'est ainsi que l'on retrouve maintenant dans les deux offres des éléments communs, telle la solution de documentation technique 3DVia Composer. Et cette mise en commun de produits et de technologies ira en se renforçant. Ainsi l'un des prochains domaines concernés devrait être la gestion de données techniques.

Retrouver intuitivement les données

« Tous, autant que nous sommes, avons été jusqu'à maintenant mauvais sur la gestion de données. Les retours des utilisateurs des différents systèmes montrent que seulement 30 % des données sont facilement accessibles. Bref, pour retrouver aisément quelque chose, mieux vaut savoir où cela se trouve, dans quel format et qui en est le responsable. De plus, il faut adopter la logique de structuration de l'auteur des données et bien souvent y ajouter une pincée de savoir-faire informatique pour déjouer les pièges des outils. Autant dire que nous ne répondons pas bien aux besoins des ingénieurs, qui "fonctionnent" de manière très visuelle autour des modèles 3D des produits dont ils ont le développement en charge. Une technologie comme l'interface 3DLive d'Enovia me semble beaucoup plus performante. Ce n'est plus l'utilisateur qui s'adapte à l'outil, mais l'inverse ».

Mais la gestion des données techniques ne sera pas le seul point commun entre les deux sociétés. « L'analyse et la simulation voient leurs rôles se renforcer chaque jour, tant du côté des concepteurs des produits, qui doivent prédire et valider le fonctionnement des concepts qu'ils étudient, que du côté des utilisateurs, qui veulent expérimenter le comportement d'un produit avant même qu'il ne soit disponible. Des domaines dans lesquels la gamme des technologies de Simulia peut nous apporter des choses », commente Jeff Ray.

Autre sujet d'actualité et d'accord entre les deux sociétés, le développement durable. « La hausse du prix des matières premières et de l'énergie ont mis en exergue le besoin de développer des produits moins chers, moins gourmands et surtout plus respectueux de notre environnement. Et il suffit d'aller visiter des écoles d'ingénieurs ou de design pour comprendre l'intérêt que des tels sujets suscite chez les générations montantes. Il est à mon sens clair que ce sont les "ingénieurs" plutôt que les politiciens qui vont promouvoir le développement durable en proposant des produits novateurs. C'est pourquoi nous, éditeurs de logiciels de conception, avons une responsabilité dans ce domaine ».

Innover pour rebondir

Et de poursuivre : « Chaque crise, aussi grave fût-elle, a toujours été suivie d'un rebond. C'est donc le bon moment pour proposer de nouvelles idées, pour créer de nouveaux produits, bref pour innover. Même si la crise actuelle aura un impact sur l'ensemble des éditeurs, les besoins d'innovations et l'arrivée de nouveaux entrepreneurs ayant des idées novatrices, vont créer une demande pour des logiciels de conception efficaces, permettant d'évaluer, le plus tôt possible dans le cycle de développement, les performances et l'impact environnemental de nouveaux concepts ».

« Charge à nous de leurs proposer ces outils et de faire en sorte qu'ils respectent la manière dont ils veulent travailler ».

Concernant le marché du PLM et ses principaux acteurs, Jeff Ray pense bien évidemment que le groupe Dassault Systèmes est le mieux placé. Il estime que l'acquisition d'UGS par Siemens et la création de Siemens PLM Software : « est bon pour la pérennité de la solution UG, qui se trouve crédibilisé et légitimé par l'adossement à un grand groupe industriel ». Il confirme aussi que pour lui : « PTC est bien à vendre, comme beaucoup d'autres acteurs de moindre envergure d'ailleurs ». Enfin, il exprime le plus grand respect pour Autodesk : « même s'ils sont dispersés sur de multiples marchés. C'est ce qui nous permet d'ailleurs d'être plus agile qu'eux sur ceux où nous sommes présents, et force est de constater que nous enregistrons beaucoup de migrations d'Autocad 2D vers SolidWorks ».

« Enfin, si je n'avais qu'un seul message à faire passer, il ne faut jamais se complaire dans le confort d'un succès établi, il faut toujours progresser pour assurer l'avenir. C'est ce que font nos clients les plus performants. C'est ce que nous faisons avec Dassault Systèmes en développant nos outils », conclut Jeff Ray.

A la semaine prochaine

Pour en savoir plus : http://www.solidworks.fr

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 27 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS