Solar Impulse a décollé pour son tour du monde sans carburant

L'avion aux 17 000 cellules photovoltaïques a décollé ce lundi 9 mars depuis à l'aéroport d'Abou Dhabi. C'est donc parti pour ce voyage de quelque 35 000 km, prévu en 12 étapes et qui durera 5 mois, pour les deux pilotes du Solar Impulse 2, le Suisse André Borschberg et son compatriote Bertrand Piccard.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Solar Impulse a décollé pour son tour du monde sans carburant

L'avion solaire Solar Impulse 2 (SI2) a décollé ce lundi 9 mars depuis Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, pour un premier tour du monde sans aucune goutte de carburant. L'appareil, piloté par le Suisse André Borschberg, a décollé à 07h12 heure locale (04h12 GMT) de l'aéroport Al-Bateen à Abou Dhabi et pris la direction de Mascate, la capitale d'Oman, où il est attendu en fin de journée.

C'est donc parti pour ce voyage de quelque 35 000 km, prévu en 12 étapes et qui durera 5 mois. L'aboutissement de 13 années de recherches menées par André Borschberg et son compatriote Bertrand Piccard.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'avion monoplace (les deux pilotes se relaieront à chaque étape) est propulsé par plus de 17 000 cellules solaires tapissant des ailes de 72 mètres, presque aussi longues que celles d'un Airbus A380. Mais le SI2, conçu en fibre de carbone, ne pèse que 2,5 tonnes - l'équivalent d'un 4X4 familial, soit moins de 1% du poids du très gros-porteur d'Airbus.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS